Love Came Down with the Truth that We are His/L’amour est venu avec la vérité que nous sommes son

father's whisperThe Apostle John, long in his journey, plainly declared that he was writing his letters that we might not sin.  The Greek word for sin, harmartano, means to miss the mark.  Now if you are flinging arrows in target practice, missing the bull’s eye isn’t a big deal.  If you are a sniper, missing the mark could be catastrophic.  This week, a strategic bullet hit the mark; a British guard fired and stopped a gunman, averting further loss of life after 4 innocent people were slain.

Sin has serious consequences.  The Bible states the wages of sin is death, so by application, when we sin and miss the mark of righteousness, the enemy triumphs and humanity loses, every time.

Another word picture for harmartano is to wander off the path, which in Biblical times, meant the difference between arriving at your destination or falling into peril at the hands of soldiers, robbers or beasts.  To sin means to err, to violate God’s law and righteousness, to lose both in destiny and in purpose.[i]

Apostle John offers us the good news that despite our misses and wanderings from God, we have“our Advocate before the Righteous Father is Jesus Christ, the Righteous Son” (1 John 2:1 NKJV).  With wisdom and grace, Apostle John urges us to pay close heed to our walk, “For if we say we know Christ, then by measure of that partnership, that intimate knowing, we must surely be keeping His commandments” (1 John 2:4, transliterated).

John declares n 1 John 2 that if we proclaim relationship with God through Christ yet ignore His commandments, we are deceived, “But for those who keep His word, the agape, unconditional love of God is made complete.  If you say you abide in Christ, then surely you walk as He has walked” (1 John 2:4-6, Transl.).

For Apostle John, discipleship was determined by the walk; if you walk with the same cadence, pace and purpose of the Teacher Jesus, then your confession of Christ is true.

Consider the straight ruler which clarifies believers from non-believers in 1 John 1:5-7:

God is light and in Him is no darkness at all. If we say we are in partnership with Him, but we live in darkness, we are deceiving ourselves and others, while the truth, we just don’t live.  But if we live the walk of manifested light, as He lives forever in light, then we have community with God and each other and the blood of Jesus cleanses us from all sin (11).

John makes the standard clear:  If you are not living according to God’s commandments, if you are not living as Jesus lived, then you are not in partnership with Him.  Our walk must illustrate our talk.

love walkIn this pilgrimage from darkness to light, we do not trek in isolation.  John counsels believers to walk in community, saying, “If you protest that you are in the light, but hate your brother, you are in deep darkness.  If you love your brother, you live abiding in the light, and there will be no traps within you to trip you up.  But he who hates his brother lives in darkness, and in confusion, for that darkness has blinded all his sight.” ( 1 John 2:9-10, transl.).

The proof of divine partnership rests not only in obedience to God but also in our love for one another.  Just as Jesus suffered the vertical and horizontal stretching of the cross, so disciples of Christ must stretch upward in worship to God and outward in love to our neighbours.  In loving crunchy ugly self-righteous unfaithful believers (ourselves included)  without wavering, we reveal love is a choice, not a preference.

Though intensely persecuted, John walked deeply in love with God.  Apostle John’s revelation as a child of Almighty God girded his entire life.  He urges us, the faith community to hear his heart:

Kids, your sins are forgiven for His Name’s sake! Fathers, don’t forgot Whom you have known! Young men, you are strong and powerful, so use the Word and remember you have overcome the wicked and evil one.  Don’t  unconditionally love this world or its stuff, for if you unconditionally love the world systems, the unconditional love of God can’t rest in you.  For all that’s in the world, the longings of the flesh, the lusting of the eyes, the bragging of life, none of that rests in the Father. All that will pass away but God’s determined purposes remain forever.[iii]

dad's handsApostle John rested in his relationship as a child before His loving Father, trusting that God’s determined purposes remain forever.  He reasoned that since we’re His kids, we are equipped by the Word to live in truth. Regardless of false teachers and false confessions, regardless of our choices or our conflicts, God’s purpose outlasts everything.

 

John provokes us to change our perspective, to live from this truth and believe in our authority and identity as children of the Living God. By grasping the Father’s deep love for us, we can walk righteous as His kids:

Behold what manner of love the Father has bestowed on us, that we should be called children of God! Therefore the world does not know us, because it did not know Him. Beloved, now we are children of God; and it has not yet been revealed what we shall be, but we know that when He is revealed, we shall be like Him, for we shall see Him as He is. [iv]

What does it look like, to be a chip off the old block like our Heavenly Father?  John answers this question before we can ask:

My little children, let us not love in word or in tongue, but in deed and in truth.  And by this we know that we are of the truth, and shall assure our hearts before Him. For if our heart condemns us, God is greater than our heart, and knows all things. Beloved, if our heart does not condemn us, we have confidence toward God. And whatever we ask we receive from Him, because we keep His commandments and do those things that are pleasing in His sight. And this is His commandment: that we should believe on the name of His Son Jesus Christ and love one another, as He gave us commandment.  Now he who keeps His commandments abides in Him, and He in him. And by this we know that He abides in us, by the Spirit whom He has given us.[v]

father's loveDo you hear this truth?  We are in sweet fellowship with our God.  As His children, we have been given the Holy Spirit to lead and empower us as we learn a life of love in His family.  Our obedience to God, and our love walk with each other is not solitary; we walk with the living God, the Holy Spirit, who has taken up permanent residence in our hearts.

John concludes, as God’s children we walk in ongoing revelation of His divine essence, and as such, love must encompass our life.  John closes his exhortation with the reality of who we are through Christ:

We are of God. He who knows God hears us; he who is not of God does not hear us. By this we know the spirit of truth and the spirit of error.  Beloved, let us love one another, for love is of God; and everyone who loves is born of God and knows God.  He who does not love does not know God, for God is love…Beloved, if God so loved us, we also ought to love one another. No one has seen God at any time. If we love one another, God abides in us, and His love has been perfected in us. By this we know that we abide in Him, and He in us, because He has given us of His Spirit.[vi]

As God’s kids, we are empowered by the Spirit to love well.  Thank God we have His Spirit, for therein lies our whole grace to walk as He walked, straight forward, with no wandering, that we may meet the mark and impact this world for His Glory. Every step counts.

Let’s Pray: Father God, thank You that you made us your children.  Holy Spirit, thank You, that You give us the grace and revelation to love.  Lord Jesus, only through You can we have this incredible gift, to be called the children of God and to live as children of God! O help us, dear God, to hear Your voice and obey Your commands, to love our neighbors and to live as your grateful children for Your Great Glory.  Amen.

This Week’s Reading:  1 John 1, 1 John 2, 1 John 3

Next Week’s Reading: Revelations 1-10

Study Questions:

  1. You can’t give what you don’t have.  How do you replenish?
  2. How does being confident in God’s love for you spur you on to love others?  If you are not confident in the Father’s love, confess that wound, and run to Him to restore you back to His forever Yes heart of love.
  3. The love walk is our litmus test of our faith.  How is yours? What do we do when our love walk is limping?  How does forgiveness, grace and mercy play out in your life, for yourself and others?
  4. Why is being a child of God critical for gaining perspective on this faith journey?
  5. What are you doing to develop your relationships horizontally and vertically? Is Holy Spirit leading you to stretch, move out of your comfort zone, love and engage with people whom you wouldn’t choose?
[i] Theological Dictionary of the New Testament, 1:267, 44.
[ii] 1 John 1: 5-7, transliterated
{111] 1 John 1: 12- 17, transliterated.
[iv] 1 John 3: 1-2, NKJV.
[v] 1 John 3:18-24, transliterated.
[vi] 1 John 4: 6-8, 11-13, NKJV

Français ici!

vista of Mont TremblantL’apôtre Jean, longtemps dans son voyage, déclara clairement qu’il écrivait ses lettres pour ne pas pécher. Le mot grec pour le péché, harmartano, signifie manquer la marque. Maintenant, si vous lancez des flèches dans la pratique cible, manquer l’œil du taureau n’est pas une grosse affaire. Si vous êtes un tireur embusqué, manquer la marque pourrait être catastrophique. Cette semaine, une balle stratégique a frappé la marque; Un garde britannique a tiré et a arrêté un homme armé, évitant de nouvelles pertes de vie après que 4 personnes innocentes aient été tuées par une intention de lunatique sur la destruction.

Le péché a de graves conséquences. La Bible déclare que le salaire du péché est la mort, ainsi par application, quand nous péchons et manquons la marque de la justice, l’ennemi triomphe et l’humanité perd, à chaque fois.

Une autre image de mot pour harmartano est de s’éloigner de la voie, qui dans les temps bibliques, a signifié la différence entre arriver à votre destination ou tomber dans le péril aux mains des soldats, des voleurs ou des bêtes. Pécher signifie errer, violer la loi et la justice de Dieu, perdre à la fois dans le destin et dans le but.

L’apôtre Jean nous offre la bonne nouvelle que, malgré nos erreurs et nos errances de Dieu, «notre Avocat devant le Père Juste est Jésus-Christ, le Fils juste» (1 Jean 2: 1). Avec la sagesse et la grâce, l’Apôtre Jean nous exhorte à faire attention à notre marche: «Car si nous disons que nous connaissons le Christ, alors par mesure de ce partenariat, ce savoir intime, nous devons certainement garder Ses commandements» (1 Jean 2: 4, translittéré).

Jean déclare 1 Jean 2 que si nous proclamons la relation avec Dieu par le Christ encore ignorons ses commandements, nous sommes trompés, “Mais pour ceux qui gardent sa parole, l’agape, l’amour inconditionnel de Dieu est rendu complet. En Christ, alors vous marchez comme Il a marché “(1 Jean 2: 4-6, Trad.).

Pour l’apôtre Jean, le disciple était déterminé par la marche; Si vous marchez avec la même cadence, le rythme et le but du Maître Jésus, alors votre confession de Christ est vraie.

Considérez la règle droite qui clarifie les croyants des non-croyants dans 1 Jean 1: 5-7:

Dieu est lumière et en lui il n’y a point de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en partenariat avec lui, mais nous vivons dans les ténèbres, nous sommes tromper nous-mêmes et les autres, tandis que la vérité, nous ne vivons pas. Mais si nous vivons la marche de la lumière manifestée, comme Il vit pour toujours dans la lumière, alors nous avons communauté avec Dieu et entre nous et le sang de Jésus nous purifie de tout péché.

Jean rend la norme claire: Si vous ne vivez pas selon les commandements de Dieu, si vous ne vivez pas comme Jésus a vécu, alors vous n’êtes pas en partenariat avec Lui. Notre marche doit illustrer notre conversation.

Dans ce pèlerinage des ténèbres à la lumière, nous ne parcourons pas l’isolement. Jean conseille aux croyants de marcher en communauté, en disant:

«Si vous protestez que vous êtes dans la lumière, mais que vous haïssez votre frère, vous êtes dans les ténèbres profondes. Si vous aimez votre frère, vous vivez dans la lumière, et il n’y aura pas de pièges en vous pour vous tripoter. Mais celui qui hait son frère vit dans les ténèbres et dans la confusion, car les ténèbres ont aveuglé toute sa vue. »(1 Jean 2: 9-10).

blue sky crossLa preuve du partenariat divin repose non seulement sur l’obéissance à Dieu, mais aussi sur notre amour les uns pour les autres. Tout comme Jésus a subi l’étirement vertical et horizontal de la croix, les disciples de Christ doivent s’étirer vers le haut dans l’adoration à Dieu et vers l’extérieur dans l’amour à nos voisins. En aimant les cruels croyants infidèles et farouches (nous-mêmes inclus) sans hésiter, nous révélons l’amour est un choix, pas une préférence.

Bien que profondément persécuté, Jean a profondément aimé Dieu. La révélation de l’apôtre Jean comme un enfant du Dieu Tout-Puissant a cimenté toute sa vie. Il nous exhorte, la communauté de foi à entendre son cœur:

Enfants, vos péchés sont pardonnés pour l’amour de Son Nom! Pères, n’oubliez pas Qui vous avez connu! Les jeunes gens, vous êtes forts et puissants, alors utilisez la Parole et souvenez-vous que vous avez vaincu le méchant et le mauvais. Ne pas aimer inconditionnellement ce monde ou ses trucs, car si vous aimez inconditionnellement les systèmes du monde, l’amour inconditionnel de Dieu ne peut pas reposer en vous. Car tout ce qui est dans le monde, les désirs de la chair, la convoitise des yeux, la vantardise de la vie, rien de tout cela ne repose dans le Père. Tout cela passera, mais les desseins déterminés de Dieu resteront pour toujours. [Iii]

Jean reposait dans sa relation d’enfant avant Son Père aimant, en croyant que les desseins déterminés de Dieu demeurent éternellement. Il a raisonné que puisque nous sommes ses enfants, nous sommes équipés par la Parole pour vivre dans la vérité. Indépendamment des faux enseignants et des fausses confessions, indépendamment de nos choix ou de nos conflits, le dessein de Dieu surclasse tout.

girl-sea-binoculars-vacation-160514Jean nous provoque à changer notre perspective, à vivre de cette vérité et à croire en notre autorité et notre identité en tant qu’ enfants du Dieu Vivant. En saisissant l’amour profond du Père pour nous, nous pouvons marcher justes comme Ses enfants:

Voyez quelle sorte d’amour le Père nous a accordé, que nous soyons appelés enfants de Dieu! C’est pourquoi le monde ne nous connaît pas, parce qu’il ne Le connaissait pas. Bien-aimés, maintenant nous sommes enfants de Dieu; Et il n’a pas encore été révélé ce que nous serons, mais nous savons que quand il est révélé, nous serons comme lui, car nous le verrons tel qu’il est. [iv]

À quoi ressemble-t-il, d’être une puce de l’ancien bloc comme notre Père céleste? Jean répond à cette question avant que nous puissions demander:

Mes petits enfants, n’aimons pas en parole ou en langue, mais en action et en vérité. Et par ceci nous savons que nous sommes de la vérité, et assurons notre coeur devant Lui. Car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons confiance en Dieu. Et tout ce que nous demandons, nous recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et faisons ce qui est agréable à ses yeux. Et voici son commandement: afin que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres, comme il nous a donné le commandement. Or celui qui garde ses commandements demeure en lui, et lui en lui. Et c’est par cela que nous savons qu’il demeure en nous, par l’Esprit qu’il nous a donné. [v]

The Art of God WatchingL’amour de ton père, écoutez-vous cette vérité? Nous sommes en communion douce avec notre Dieu. En tant que ses enfants, nous avons reçu le Saint-Esprit pour nous conduire et nous donner le pouvoir en apprenant une vie d’amour dans sa famille. Notre obéissance à Dieu et notre amour marchent les uns avec les autres n’est pas solitaire; nous marchons avec le Dieu vivant, l’Esprit Saint, qui a pris une résidence permanente dans nos cœurs. Jean conclut, en tant que fils de Dieu, nous marchons dans la révélation continue de son essence divine, et comme tel, l’amour doit englober notre vie. Jean ferme son exhortation avec la réalité de qui nous sommes par Christ:

Nous sommes de Dieu. Celui qui connaît Dieu nous entend; Celui qui n’est pas de Dieu ne nous entend pas. Par cela nous connaissons l’esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur. Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l’amour est de Dieu; Et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour …Bien-aimés, si Dieu nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. Personne n’a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour a été perfectionné en nous. Par cela nous savons que nous demeurons en Lui, et Il en nous, parce qu’il nous a donné de Son Esprit. [Vi]

En tant que fils de Dieu, nous sommes autorisés par l’Esprit à aimer bien. Dieu merci, nous avons son Esprit, car c’est là que réside toute notre grâce de marcher comme Il marchait, tout droit, sans errance, afin que nous puissions rencontrer la marque et l’impact de ce monde pour Sa Gloire. Chaque étape compte.

Prions: Père Dieu, merci que vous nous ayez faits vos enfants. Esprit Saint, merci, que Tu nous donnes la grâce et la révélation de l’amour. Seigneur Jésus, seulement par Vous pouvez-nous avoir ce don incroyable, d’être appelés les enfants de Dieu et de vivre comme des enfants de Dieu! O, aidez-nous, mon Dieu, à entendre votre voix et à obéir à vos commandements, à aimer nos voisins et à vivre en tant que vos enfants reconnaissants pour votre grande gloire. Amen.

La lecture de cette semaine: 1 Jean 1, 1 Jean 2, 1 Jean 3

Suivant la semaine: Révélations 1-10

Questions:

Vous ne pouvez pas donner ce que vous n’avez pas. Comment peut-on se réapprovisionner?

Comment croire en l’amour de Dieu pour vous inciter à aimer les autres? Si vous n’êtes pas confiant dans l’amour du Père, confessez cette blessure, et courrez vers Lui pour vous restituer à Son c? Ur pour toujours Oui d’amour.

La marche de l’amour est notre test décisif de notre foi. Comment est le vôtre?

Que faisons-nous quand notre promenade d’amour est en boitant? Comment le pardon, la grâce et la miséricorde se jouent-ils dans votre vie, pour vous-même et pour les autres?

Pourquoi est-ce un enfant de Dieu critique pour avoir une perspective sur ce cheminement de foi?

Le Saint-Esprit vous amène-t-il à s’étirer, à sortir de votre zone de confort, à aimer et à s’engager avec des gens que vous ne choisissiez pas?

[I] Dictionnaire théologique du Nouveau Testament, 1: 267, 44.

[ii] 1 Jean 1: 5-7, translittéré

{111] 1 Jean 1: 12- 17, translittéré

[v1] 1 Jean 1: 12-17, 2, NKJV

[v] 1 Jean 3: 18-24, translittéré.

[Vi] 1 Jean 4: 6-8, 11-13, NKJV

 

 

Love Came Down in Wisdom/L’amour arrive avec sagesse

crossAs a follower of Jesus Christ, when you find yourself facing trials of every size and variety, don’t be surprised. Since Adam & Eve said “yes” to desire and “no” to God, humanity has struggled. Christians are no exception but thankfully, our faith in trials reaps fruit found nowhere else. James, co-leader of the Church, lived in a season of unlimited outpouring by the Holy Spirit, marked by brutal persecution of believers as the gospel burned heavenly impact throughout the Roman world. The letter of James offers compassionate, straight shooting advice about suffering, direct from the heart of God.

James urges us to recognize the God-gains only trials accomplish. Certainly, suffering informs you how legit your faith is. Testing will firm up your constancy, especially if those trials do their perfect job. God uses everything in life to bring us to completeness(see Romans 8)as we endure and surrender to His hand.

Like a big brother who leans in close, James the apostle reflects when we are caught in trials we didn’t see coming or expect, most feel inadequate and confused. We need to reach up to God and ask for wisdom from the One Who gives fully to all who ask. With prayer, we cry out our pain and strain, knowing Whom we believe.

The problem is, trials in life make us hesitant about the goodness of a God Who allowed those problems to come our way. Asking for His help as we question His goodness is like steering headfirst into a tempest; we aren’t going to make much headway when we have forgotten the truth of our good God. With mercy, James explains how wisdom doesn’t even dent a double-minded person. This two-headed reach for God, a heart filled with faith with a mind full of doubt is a blind pursuit. Trials demolish the instability of worshiping God and ourselves, as we face the limitation of our life and reach for the love of our limitless God. As we endure proof-testing of our faith, we win intimacy with God, the Only One who can heal us from the inside out.b7689-2013198

James advises we resist blaming God for the temptations we face. God doesn’t tempt anyone. We bring ourselves to its front door by our own desires, “must have it now” lusts which drag us away from the love walk, reaping sin instead of holiness. Once consumed by sin, death is all that’s left. As believers, we must reckon the cost of our choices and refuse to budge from God’s truth.

God is determined to use any trial thrown at His kids as opportunity for growth. Testings bring forth the good fruit of steadiness and give perspective, keeping us from being dragged away by our lusts and desires. Father God gives us His wisdom to navigate rough seas with calm expectation, not double-minded fear. Overcoming is certain if we depend on our God who loves us to bring us through.

Every good gift, every gift of grace, comes from our Heavenly Father, whose Glory never budges, never fades. God has yet to change His mind about whom He has chosen to adopt as His own; it cost Him his Son on the cross to have us(see James 1: 1-18).

When messy life crashes into our Monday morning, James counsels us to be quick to hear, slow to speak and slow to rant. Quit raving about the injustice of the situation, we are advised. None of our outrage brings God’s righteousness. We need to shed the filth and the depravity of the mess to take hold with humble need of God’s Word.

Here’s the key, James exhorts: Live the word! Be an active participant of the Word working itself in you. The Word is designed for participants not spectators. If spend your life watching a sport, you may be an expert fan, but you never carry the ball down the field, no matter how passionately you love the game. Reading the Word but not living it, James writes, is like staring at the mirror, then once the mirror is gone, you don’t have a clue who you are, stumbling the streets looking for home. To become the excellent person God has designed, we must take the Word and live this new law of freedom before Him, one brave step at a time. (see James 1:19-27)

About a decade ago, our family experienced a great trial. Grief and shame overwhelmed me, as I struggled to make sense of a senseless situation. I kept reaching up, in desperate hope that Love would come down. He did.

2013-05-03 20.29.35Did the problem resolve? Sadly, no. Justice didn’t break down the door. Many relationships were crushed under the fury of the crisis. Loss was the predominant colour of that canvas.
Yet I grew. Our family grew. My faith was redefined in deeper colours. God was no longer an idea; He was my certain reality, my every day lifeline, my only strength.

That is what trials do. They deepen your faith. They teach you how to work the Word. They help you to love as you have been loved and God always makes good from them.

Let’s pray: Lord Jesus, may our encounter with You, the Word of truth, bring us forward into action. Where we have ranted and railed against injustice, Lord, we confess how vain and ineffective these ramblings have been. Now we ask humbly, Lord Jesus, that Your Word would be active and mighty in our lives. Thank You Father, that the holy fruit of our trials is a steady walk with You. Father God, we thank You that You make all things work according to good for those who love You and are called to Your holy purpose. Holy Spirit, come teach us how to live this Word by Your grace. May we change the world forever by our love walk in, through and with Jesus our Beloved King. May we never spectate, for You have called us to win HUGE for Your Glory. Amen.

Reading This Week: James, 1 & 2 Peter

Reading Next Week: 1,2,3 John

Study Questions:

1. What is your default when trials come? Do you pout, wail, pray or walk away?
2. Which piece of James’ counsel are you currently using?
3. Do you trust God when you are in trials? How about after the trial?
4. Why is working the Word critical to growth? How are you doing this?
5. Where does the Holy Spirit come into this whole pursuit of growth for you?

2015-04-03 10.09.31En tant que disciple de Jésus-Christ, lorsque vous vous trouvez face à des épreuves de toutes les tailles et la variété, ne soyez pas surpris. Depuis Adam & Eve dit “oui” au désir et “non” à Dieu, l’humanité a lutté. Les chrétiens ne font pas exception, mais heureusement, notre foi dans les épreuves récolte des fruits qu’on ne trouve nulle part ailleurs. James, co-leader de l’Église, a vécu dans une saison de l’effusion illimitée par le Saint-Esprit, marquée par la persécution brutale des croyants que l’évangile a brûlé l’impact céleste dans tout le monde romain. La lettre de Jacques offre des conseils de compassion et de réflexion directe sur la souffrance, directement du cœur de Dieu.

James nous exhorte à reconnaître que Dieu ne gagne que des épreuves. Certes, la souffrance vous informe de la légitimité de votre foi. Testing va renforcer votre constance, surtout si ces essais font leur travail parfait. Dieu utilise tout dans la vie pour nous amener à l’intégralité (voir Romains 8) que nous endurer et se rendre à sa main.

Comme un grand frère qui s’appuie de près, James l’apôtre reflète quand nous sommes pris dans des épreuves que nous n’avons pas vu venir ou attendre, la plupart se sentent insuffisants et confus. Nous devons atteindre Dieu et demander la sagesse de Celui qui donne pleinement à tous ceux qui demandent. Avec la prière, nous crions notre douleur et notre tension, sachant qui nous croyons.

ID-100361655Le problème est que les épreuves dans la vie nous rendent hésitants au sujet de la bonté d’un Dieu qui a laissé ces problèmes venir notre manière. Demander son aide quand nous interrogeons Sa bonté, c’est comme se diriger la tête dans une tempête; Nous n’allons pas faire beaucoup de progrès quand nous aurons oublié la vérité de notre bon Dieu. Avec pitié, James explique comment la sagesse ne désagrège même pas une personne à double esprit. Cette portée à deux têtes pour Dieu, un cœur rempli de foi avec un esprit plein de doute est une poursuite aveugle. Les épreuves démolissent l’instabilité de l’adoration de Dieu et de nous-mêmes, alors que nous faisons face à la limitation de notre vie et atteignons l’amour de notre Dieu illimité. Alors que nous subissons l’épreuve de notre foi, nous gagnons l’intimité avec Dieu, le Seul qui peut nous guérir de l’intérieur.

James conseille que nous résistons à blâmer Dieu pour les tentations que nous faisons face. Dieu ne tente personne. Nous nous mettons à sa porte d’entrée par nos propres désirs, “devons l’avoir maintenant” les convoitises qui nous arrachent loin de la marche d’amour, moissonnant le péché au lieu de la sainteté. Une fois consommé par le péché, la mort est tout ce qui reste. En tant que croyants, nous devons compter le coût de nos choix et refuser de bouger de la vérité de Dieu.

Dieu est déterminé à utiliser tout procès jeté à ses enfants comme une occasion de croissance. Les épreuves apportent le bon fruit de la constance et donnent la perspective, nous empêchant d’être entraînés loin par nos convoitises et désirs. Père Dieu nous donne sa sagesse pour naviguer dans les mers agitées avec une attente calme, pas une peur à double sens. Le surmonter est certain si nous dépendons de notre Dieu qui nous aime pour nous faire passer.

Tout bon don, tout don de grâce vient de notre Père céleste, dont la Gloire ne bouge jamais, ne s’efface jamais. Dieu n’a pas encore changé son esprit de celui qu’il a choisi d’adopter comme le sien; Il lui a coûté son Fils sur la croix pour nous avoir (voir Jacques 1: 1-18).
Quand la vie en désordre s’écrase dans notre lundi matin, James nous conseille d’être rapide à entendre, lent à parler et lent à rant. Quit délire sur l’injustice de la situation, nous sont conseillé. Aucun de notre outrage n’apporte la justice de Dieu. Nous avons besoin de jeter la saleté et la dépravation de la gâchis pour prendre possession avec humble besoin de la Parole de Dieu.

paul the famerVoici la clé, James exhorte: vivez le mot! Soyez un participant actif de la Parole qui travaille en vous. La Parole est conçue pour les participants et non pas pour les spectateurs. Si vous passez votre vie à regarder un sport, vous pouvez être un fan expert, mais vous ne portez jamais le ballon sur le terrain, peu importe comment passionément vous aimez le jeu. Lire la Parole, mais ne pas vivre, écrit James, c’est comme regarder le miroir, puis une fois que le miroir est parti, vous n’avez pas la moindre idée de qui vous êtes, trébuchant dans les rues à la recherche de la maison. Pour devenir l’excellente personne que Dieu a conçue, nous devons prendre la Parole et vivre cette nouvelle loi de la liberté devant Lui, un pas courageux à la fois. (Voir Jacques 1: 19-27)

Il y a une dizaine d’années, notre famille a connu une grande épreuve. Le deuil et la honte m’ont accablé, alors que je luttais pour comprendre une situation insensée. Je ne cessais d’atteindre, dans l’espoir désespéré que l’amour descendrait. Il a fait.

Le problème s’est-il résolu? Malheureusement non. La justice n’a pas cassé la porte. Beaucoup de relations ont été écrasées sous la fureur de la crise. La perte était la couleur prédominante de cette toile.

Pourtant je grandis. Notre famille a grandi. Ma foi a été redéfinie dans des couleurs plus profondes. Dieu n’était plus une idée; Il était ma réalité certaine, mon quotidien de vie, ma seule force.

OAK TREEC’est ce que font les essais. Ils approfondissent votre foi. Ils vous enseignent comment travailler la Parole. Ils vous aident à aimer comme vous avez été aimé et Dieu fait toujours bon d’eux.

Prions: Seigneur Jésus, que notre rencontre avec Toi, la Parole de vérité, nous amène en action. Où nous avons dénigré et raillé contre l’injustice, Seigneur, nous confessons combien vains et inefficaces ces béliers ont été. Maintenant, nous demandons humblement, Seigneur Jésus, que Ta Parole soit active et puissante dans nos vies. Merci Père, que le fruit sacré de nos épreuves marche avec vous. Père Dieu, nous vous remercions de faire que toutes les choses fonctionnent selon le bien pour ceux qui vous aiment et sont appelées à votre sainte intention. Esprit Saint, viens nous enseigner comment vivre cette Parole par Ta grâce. Puissions-nous changer le monde pour toujours par notre amour marcher dedans, par et avec Jésus notre Roi Bien-Aimé. Puissions-nous jamais spectate, car Tu nous as appelés à gagner GRANDE pour Ta Gloire. Amen.

Lecture cette semaine: James, 1 & 2 Peter

Lecture la semaine suivante: 1,2,3 John

Questions:

1. Quel est votre défaut lors des procès? Faites-vous la moue, gémissez-vous, priez ou partez-vous?

2. Quel est le conseil de James que vous utilisez actuellement?

3. Avez-vous confiance en Dieu lorsque vous êtes dans les procès? Qu’en est-il après le procès?

4.Pourquoi le travail du mot est-il essentiel à la croissance? Comment faites – vous cela?

5. Où le Saint-Esprit entre dans cette poursuite entière de la croissance pour vous?

 

Love Came Down with New Reality/L’amour est arrivée avec la Nouvelle réalité

DSC_0206Moving forward in God requires a heart of trust, with flexible obedience to God’s direction. Right now, with my faith community in Montreal, Emmanuel Church is pressing forward with a 21 day fast. Each night, we gather before the Almighty in hope and expectation for God to move in our lives. Every night, His presence intensifies, as the Spirit leads us forward to examine our hearts, to repent for the lies we have embraced, to believe with renewed faith in His Goodness.

Many are uncomfortable with the intensity of this pursuit, the daily meetings, the mess of our distress, with the weight of His Glory. I have been wrecked by God in these meetings and keep asking for more. I am certain Father God wants His truth to become reality in our lives. I live in deep gratitude for the leadership of Pastors Shyju and Tiny Mathew and the team at Emmanuel, who are pressing hard, with determined sacrifice for revival in our nation.

In the book of Hebrews, the writer encourages Jews, who for over four thousand years, had participated in priestly intercession, sacrifice, and adherence to the Law, to embrace the new covenant. A new reality was secured by the Cross. The Law of the Spirit, which God promised from generation to generation without wavering, from Adam to John the Baptist, was now operative.  Hebrew Christians faced a huge crisis of faith as their life with God as they knew it, was rewritten by a new covenant of God’s choosing, through the costly sacrificial death of His Son, Jesus Christ.  Faced with a new Today, the Hebrews were exhorted to embrace a new paradigm of grace yet many were uncomfortable letting go of the old model for this new heavenly upgrade.

Jesus shifts everything.

DSC_0180Unable to shift, some of the Hebrews had worshiped angels instead of Christ. After demolishing the New Age apostasy of angel worship, believers were commanded to worship only Jesus:

Therefore, holy brethren, partakers of the heavenly calling, consider the Apostle and High Priest of our confession, Christ Jesus, who was faithful to Him who appointed Him, as Moses also was faithful in all His house. For this One has been counted worthy of more glory than Moses, inasmuch as He who built the house has more honor than the house. For every house is built by someone, but He who built all things is God. And Moses indeed was faithful in all His house as a servant, for a testimony of those things which would be spoken afterward, but Christ as a Son over His own house, whose house we are if we hold fast the confidence and the rejoicing of the hope firm to the end. (Hebrews 3:1-6)

Moses may have been the one for the Israelites to emulate in the past, but now, Jesus, God Himself, in Love, had come down. The Hebrews had to faithfully keep step with the progressive movement of God or lose everything.  Thousands of years earlier, Moses had built the tabernacle in the desert to host the Presence of the Lord. A millennium later, Solomon had built the temple as a place of worship for the nations to come and celebrate the God of Israel, which the Hebrews had enjoyed as their sacred privilege. With the Lord Jesus Christ, worship had now metamorphosed to a 24/7 intimate reality between God and man.

In the new covenant, access to the Almighty was neither a tent experience, nor found in a building, but only through Christ, as God’s children were invited to host the Holy Spirit as living temples. For the Hebrews, all normal life had to shift. Temple sacrifice was made redundant since all sin was atoned through Christ’s sacrifice. Access to God was open to all who would believe, including Gentiles and Jews, women and men, slave and masters. Their normal no longer worked in this new faith model. Like times of revival throughout history, this new dimension of life in God required a huge shift of perspective and practice.

2013-05-03 20.27.19Everything had to shift, to align with the new covenant, as Father, Son and Holy Spirit promised to indwell all who would believe. Jesus promised this beautiful truth the night before He died:

Abide in Me, and I in you. As the branch cannot bear fruit of itself unless it remains in the vine, so neither can you unless you abide in Me…If you abide in Me, and My Words abide in you, you shall ask what you will, and it shall be done to you. If you keep My commandments, you shall abide in My love, even as I have kept My Father’s commandments and abide in His love(John 15:4,7,10).

Hosting the Almighty requires humility, obedience, dependence, love.

With heartbreak, the writer reminded the Hebrews of their history, when God brought His people right to the edge of the Promised land and the nation refused to trust Him (see Numbers 13).  Blinded by fear and unbelief, they would not move forward into the rest of God had prepared for His people. Abraham had been instructed by God that his descendants would live away from Canaan for 430 years. God would establish them in the Promise Land after that long and difficult sojourn (Gen 15:13, Exodus 12:40.41). Nevertheless, despite God’s promises, fear and unbelief ravaged the Israelites. The writer of Hebrews thus warns, “Beware, brethren, lest there be in any of you an evil heart of unbelief in departing from the living God; but exhort one another daily, while it is called “Today,” lest any of you be hardened through the deceitfulness of sin” (3:12-13).

With compassion the writer urges us to shift into the revelation and reality of our covenant through Jesus:

Therefore He is also able to save to the uttermost those who come to God through Him, since He always lives to make intercession for them.  For such a High Priest was fitting for us, who is holy, harmless, undefiled, separate from sinners, and has become higher than the heavens; who does not need daily, as those high priests, to offer up sacrifices, first for His own sins and then for the people’s, for this He did once for all when He offered up Himself.  For the law appoints as high priests men who have weakness, but the word of the oath, which came after the law, appoints the Son who has been perfected forever. (7:23-28)

Tender BudsThe supreme glory of this new covenant is Love has Come Down. Not unreachable, the all Holy God, has provided access, adoption and all of heaven’s possibilities to us who believe! Though all of history has been forever shifted by the Son of God’s perfect sacrifice, life in the new eternal covenant requires a holy shift of faith to enter this new reality:

Therefore, brethren, having boldness to enter the Holiest by the blood of Jesus, by a new and living way which He consecrated for us, through the veil, that is, His flesh, and having a High Priest over the house of God, let us draw near with a true heart in full assurance of faith, having our hearts sprinkled from an evil conscience and our bodies washed with pure water. Let us hold fast the confession of our hope without wavering, for He who promised is faithful.  And let us consider one another in order to stir up love and good works, not forsaking the assembling of ourselves together, as is the manner of some, but exhorting one another, and so much the more as you see the Day approaching(Heb. 10: 19-25).

Through Hebrews, the Holy Spirit asks, what do we really believe?

Have we entered His rest or are we, like the Hebrews, still dragging dead animals of works up to that proud false altar of Try Harder?

Do we live in the grace established by our Saviour?

Have we truly shifted from our pursuit of approval by man and God, to rest in Christ’s finished work?

Are we being led by the Spirit as sons in a new covenant of our Father’s delight or are we still vainly trying to make ourselves holy through the Law, reaping only judgment, when the Door of Mercy has swung wide open?

How desperately do we want this truth, this revival of our faith? Are we willing to acknowledge our hearts of unbelief, and cry like that father, “O Lord Jesus, help my unbelief!” Do we know what it takes to shift into the new season before us?

2013-05-16 16.37.55Let’s Pray: Thank you, Generous Almighty Loving Father, for this new covenant of mercy and grace, through Your precious Son’s sacrifice. Spirit of the Living God, bring us Your revelation of this truth today. Inhabit our hearts and shift us, O God, into the reality of this new covenant! Holy Spirit, expose the areas of our hearts, where we still live in the Law, in the striving, performance-based Old Testament covenant, which your Word succinctly shows is now null and void.  Teach and empower us to live in the fullness of the New Covenant in You!  O Lord Jesus, we rejoice in You, our Hope, Our Surety! Merciful Father, shift us by Your Spirit forward into this new living reality of sonship, for Your Kingdom and for Your Glory, we pray. Amen.

This Week’s Bible Reading: Hebrews

Next Week’s Bible Reading: James, 1 Peter, 2 Peter

Study Questions:

  1. In this new covenant, how have we entered His rest?
  2. Do we truly live in the grace established by our Saviour? How does that affect our relationships with our family, friends, spouse, children?
  3. Have we shifted from our pursuit of approval by man and God to rest in Christ’s finished work on the cross? What does that look like in a crisis? How about on a Monday morning at work? What about during times of great success?
  4. Are we being led by the Spirit as sons (position, not gender) in a new covenant of our Father’s delight? Or are we vainly trying to make ourselves holy through the Law, reaping only judgment, when the Door of Mercy has swung wide open?
  5. How desperately do we want revival? Are we willing to acknowledge our hearts of unbelief, and cry like that father, “O Lord, help my unbelief?” Do we see the need to be revived?

PS: Fasting and prayer services are held each night in Montreal, at Emmanuel Church, at 7:30pm until March 22nd. If you are in the area, please come join us!

Traduction française ici!

cid_22d08cb5-7675-402c-81a8-b729951442a8Se déplacer en avant en Dieu exige un coeur de confiance, avec l’obéissance flexible à la direction de Dieu. À l’heure actuelle, avec ma communauté religieuse à Montréal, Emmanuel Church fait avancer un jeûne de 21 jours. Chaque nuit, nous nous rassemblons devant le Tout-Puissant dans l’espoir et l’attente de Dieu pour se mouvoir dans nos vies. Chaque nuit, sa présence s’intensifie, tandis que l’Esprit nous pousse à examiner nos cœurs, à nous repentir des mensonges que nous avons embrassés, à croire avec une foi renouvelée dans sa bonté.

Beaucoup sont mal à l’aise avec l’intensité de cette poursuite, les réunions quotidiennes, le désordre de notre détresse, avec le poids de Sa Gloire. J’ai été ruiné par Dieu dans ces réunions et continuer à demander plus. Je suis certain que le Père Dieu veut que Sa vérité devienne réalité dans nos vies. Je suis profondément reconnaissant pour le leadership des pasteurs Shyju et Tiny Mathew et de l’équipe d’Emmanuel, qui appuient avec force, avec un sacrifice déterminé pour le renouveau dans notre nation.

Dans le livre d’Hébreux, l’écrivain encourage les Juifs qui, pendant plus de quatre mille ans, avaient participé à l’intercession sacerdotale, au sacrifice et à l’adhésion à la Loi pour embrasser la nouvelle alliance. Une nouvelle réalité fut assurée par la Croix. La loi de l’Esprit, que Dieu promettait de génération en génération sans fléchir, d’Adam à Jean-Baptiste, était maintenant opérationnelle. Les chrétiens hébreux faisaient face à une énorme crise de foi, car leur vie avec Dieu comme ils le savaient, a été réécrite par une nouvelle alliance du choix de Dieu, par la coûteuse mort sacrificielle de son Fils Jésus-Christ. Face à un nouveau jour, les Hébreux ont été exhortés à embrasser un nouveau paradigme de la grâce, mais beaucoup étaient mal à l’aise de laisser aller le modèle ancien pour cette nouvelle mise à niveau céleste.

Jésus change tout.

ice snowIncapables de changer, certains des Hébreux avaient adoré les anges au lieu du Christ. Après avoir démoli l’apostasie du Nouvel Age du culte des anges, les croyants ont reçu l’ordre d’adorer seulement Jésus:

Par conséquent, frères saints, participants de l’appel céleste, considérez l’Apôtre et le Grand Prêtre de notre confession, le Christ Jésus, qui a été fidèle à celui qui l’a nommé, comme Moïse a été fidèle dans toute sa maison. Car celui-là a été jugé digne de plus de gloire que Moïse, dans la mesure où celui qui a construit la maison a plus d’honneur que la maison. Car toute maison est construite par quelqu’un, mais celui qui a construit toutes choses est Dieu. Et Moïse fut fidèle dans toute sa maison comme serviteur, pour témoigner de ce qui allait être parlé plus tard, mais Christ comme un Fils sur sa maison, dont nous sommes la maison, si nous retenons la confiance et la joie de l’Éternel. Espoir ferme à la fin. (Hébreux 3: 1-6)

Moïse peut avoir été celui que les Israélites ont imité dans le passé, mais maintenant, Jésus, Dieu lui-même, en amour, était descendu. Les Hébreux devaient fidèlement suivre le mouvement progressiste de Dieu ou perdre tout. Des milliers d’années plus tôt, Moïse avait construit le tabernacle dans le désert pour accueillir la Présence du Seigneur. Un millénaire plus tard, Salomon avait construit le temple comme un lieu de culte pour les nations à venir et célébrer le Dieu d’Israël, que les Hébreux avaient joui comme leur privilège sacré. Avec le Seigneur Jésus-Christ, le culte s’est maintenant métamorphosé en une réalité intime 24/7 entre Dieu et l’homme.

Dans la nouvelle alliance, l’accès au Tout-Puissant n’était ni une expérience de tente, ni trouvé dans un bâtiment, mais seulement par Christ, comme les enfants de Dieu ont été invités à accueillir le Saint-Esprit comme des temples vivants. Pour les Hébreux, toute vie normale a dû changer. Le sacrifice du Temple a été redondé puisque tout péché a été expié par le sacrifice du Christ. L’accès à Dieu était ouvert à tous ceux qui croiraient, y compris les Gentils et les Juifs, les femmes et les hommes, les esclaves et les maîtres. Leur normale ne fonctionnait plus dans ce nouveau modèle de foi. Comme les temps de renouveau à travers l’histoire, cette nouvelle dimension de la vie en Dieu a exigé un changement énorme de perspective et de pratique.

Tout devait changer, pour s’aligner avec la nouvelle alliance, comme le Père, le Fils et le Saint-Esprit ont promis de demeurer dans tous ceux qui croiraient. Jésus a promis cette belle vérité la nuit avant qu’il soit mort:

Demeurez en moi, et moi en vous. Comme la branche ne peut porter ses fruits à elle-même, à moins qu’elle ne reste dans la vigne, vous ne pourrez pas si vous demeurez en Moi … Si vous demeurez en Moi et que Mes Paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez, et ce sera fait à toi. Si vous gardez Mes commandements, vous demeurerez dans Mon amour, comme j’ai gardé les commandements de Mon Père et demeurant dans Son amour (Jean 15: 4,7,10).

Praying CherubL’hébergement du Tout-Puissant exige humilité, obéissance, dépendance, amour.

L’écrivain a rappelé aux Hébreux leur histoire, quand Dieu a amené son peuple jusqu’au bord de la terre Promise et que la nation a refusé de lui faire confiance (voir Nb 13). Aveuglés par la crainte et l’incrédulité, ils n’iraient pas vers l’avant dans le reste de Dieu avait préparé pour Son peuple. Abraham avait été instruit par Dieu que ses descendants vivraient loin de Canaan pendant 430 ans. Dieu les établirait dans la Terre Promise après cette longue et difficile sojourne (Genèse 15:13, Exode 12: 40.41). Néanmoins, malgré les promesses de Dieu, la peur et l’incroyance ravagèrent les Israélites.

L’écrivain des Hébreux a ainsi mis en garde: «Prenez garde, frères, de peur qu’il n’y ait en vous un mauvais cœur d’incrédulité en s’éloignant du Dieu vivant; Mais exhortez-vous les uns aux autres tous les jours, alors qu’on l’appelle «aujourd’hui», afin que chacun de vous ne soit endurci par la tromperie du péché »(3, 12-13).

Avec compassion, l’écrivain nous exhorte à passer à travers la révélation et la réalité de notre alliance par Jésus:

Par conséquent, Il peut aussi sauver à l’extrême ceux qui viennent à Dieu par lui, puisqu’il vit toujours pour intercéder pour eux. Car un tel Souverain Sacrificateur était convenable pour nous, qui est saint, inoffensif, sans tache, séparé des pécheurs, et est devenu plus haut que les cieux; Qui n’a pas besoin quotidiennement, comme ces grands prêtres, d’offrir des sacrifices, d’abord pour Ses propres péchés, puis pour ceux du peuple, pour cela Il a fait une fois pour toutes quand Il s’est offert Lui-même. Car la loi désigne comme les grands prêtres les hommes qui ont la faiblesse, mais la parole du serment qui vient après la loi, nomme le Fils qui a été perfectionné pour toujours. (7: 23-28)

DaffodilLes bourgeons tendres La gloire suprême de cette nouvelle alliance est que l’Amour est descendu. Non inaccessible, le Dieu tout Saint, a fourni l’accès, l’adoption et toutes les possibilités du ciel à nous qui croyons! Bien que toute l’histoire ait été changée à jamais par le sacrifice parfait du Fils de Dieu, la vie dans la nouvelle alliance éternelle exige un changement sacré de la foi pour entrer dans cette nouvelle réalité:

Par conséquent, frères, ayant l’audace d’entrer dans le Saint par le sang de Jésus, Par un chemin nouveau et vivant qu’il a consacré pour nous, par le voile, c’est-à-dire sa chair, et ayant un grand prêtre sur la maison de Dieu, approchons-nous d’un coeur véritable dans une pleine assurance de foi, Arrosé d’une mauvaise conscience et nos corps lavés avec de l’eau pure. Gardons ferme la confession de notre espérance sans fléchir, car Celui qui a promis est fidèle. Et considérons-nous les uns les autres afin d’éveiller l’amour et les bonnes oeuvres, sans abandonner l’assemblage de nous-mêmes, comme c’est la manière de certains, mais exhortant les uns les autres, et d’autant plus que vous voyez le jour s’approcher (Héb. 10: 19-25).

En Hébreux, le Saint-Esprit demande, que croyons-nous réellement? Sommes-nous entrés dans son repos ou sommes-nous, comme les Hébreux, traînant encore des animaux morts d’œuvres jusqu’à ce fier faux autel de Try Harder? Vivons-nous dans la grâce établie par notre Sauveur? Avons-nous vraiment changé de notre poursuite de l’approbation de l’homme et de Dieu, pour nous reposer dans l’œuvre achevée de Christ? Est-ce que nous sommes conduits par l’Esprit en tant que fils dans une nouvelle alliance de la joie de notre Père ou essayons-nous vainement de nous sanctifier par la Loi, en récoltant seulement le jugement, quand la Porte de la Miséricorde s’est ouverte? Comment désespérément voulons-nous le réveil? Sommes-nous disposés à reconnaître notre cœur d’incrédulité, et à pleurer comme ce père, «Seigneur, aide-moi à mon incrédulité?

2013-05-16 16.35.48Prions: Père généreux et généreux, pour cette nouvelle alliance de miséricorde et de grâce. Grâce, par le sacrifice de Votre précieux Fils. Esprit du Dieu vivant, apportez-nous votre révélation de cette vérité aujourd’hui. Habitez notre cœur et changez-nous, ô Dieu, dans la réalité de cette nouvelle alliance! Esprit Saint, exposez les domaines de nos coeurs, où nous vivons encore dans la Loi, dans l’alliance de vieillissement de la lutte, basée sur la performance, que votre Parole Montre succinctement maintenant est nulle et non avenue. Enseignez-nous et donnez-nous la possibilité de vivre dans la plénitude de la Nouvelle Alliance en vous! Seigneur Jésus, nous nous réjouissons en toi, notre espoir, notre caution! Père très miséricordieux, changez-nous par Ton Esprit vers cette nouvelle réalité vivante de la filiation, pour Votre Royaume et pour Votre Gloire, nous prions. Amen.

Lecture de la Bible de cette semaine: Hébreux

Lecture de la Bible de la semaine: Jacques, 1 Pierre, 2  Pierre

Questions:

Dans cette nouvelle alliance, sommes-nous entrés dans son repos? Vivons-nous dans la grâce établie par notre Sauveur? Comment cela affecte-t-il nos relations avec notre famille, nos amis, notre conjoint, nos enfants? Avons-nous quitté notre poursuite de l’approbation de l’homme et de Dieu pour nous reposer dans l’œuvre achevée de Christ sur la croix? Qu’est-ce que cela ressemble à une crise? Que diriez-vous d’un lundi matin au travail? Est-ce que nous sommes conduits par l’Esprit en tant que fils dans une nouvelle alliance de la joie de notre Père ou essayons-nous vainement de nous sanctifier par la Loi, récoltant seulement le jugement, quand la Porte de la Miséricorde a basculé Comment désespérément voulons-nous le renouveau? Est-ce que nous voulons reconnaître notre cœur d’incrédulité, et pleurer comme ce père, “O Seigneur, aider mon incrédulité?” Est-ce que nous voyons le besoin d’être ressuscités

PS: Le jeûne et les services de prière a Emmanuel se tiennent chaque nuit à Montréal, , À 19 h 30 jusqu’au 22 mars. Si vous êtes dans la région, s’il vous plaît venez nous rejoindre!

 

Love Came Down with Applied Mercy/L’amour est descendu avec bonté appliquée

love-like-jesus

When we place the letters of Titus and Philemon side by side, they seem to be one and the same.  Titus speaks to the theology of redemption and the work of the Holy Spirit.  Philemon is a real time application of redemption through human kindness, the grace work of applied Holy Spirit, as Paul requests Philemon to receive his slave back with mercy. In Christianity, theology without application is useless.

These two letters reminds me of the time when my husband and I were farming, when farmer’s markets, eating “whole to the ground”, was the latest foodie wave. That spring, a university in a nearby city eagerly sought farmers to establish a market on their campus.  The governing body had determined they would promote sustainable living at their institution by hosting farmers and their products every Tuesday afternoon and they only wanted legitimate farmers who produced their own goods to attend.

Now the good old boys, weathered farmers who had toiled their land for many seasons, well knew this fresh blush of courting the agricultural community would pale quick, but I, new to the scene had great expectations of good business replete with eager customers. I had no idea the market was just a good idea, with no plans for reality, until I was standing in the sun, watching my produce wilt, without a customer in sight.

20110614_ryemarketday1_08-webOur first week, the market shared a road with construction trucks roaring in and out.  The second week, the market was moved behind the main buildings and vendors were visited by only a handful of customers.  The third week, the farm trucks were forced to park a block away from their stalls and carry all the tables, produce and freezers to their assigned market area.  I don’t think we cleared our gas money in sales those first three weeks.

It was a living example of the disconnect between the idea and the reality of what was required to build an excellent farmer’s market.  Perhaps the university just wished to promote a concept and cared little for the profit of the farmer, or perhaps it was just growing pains of establishing something new.  Regardless of intent, good ideas without practical application, due diligence and sacrifice are hard to take, and within a month over half of the farmers had left the party, discouraged and angry by this disconnect.

accuseTitus was leading the church in Crete, continuing Paul’s work with much opposition.  Paul bluntly instructed Titus to shut down the dissenters and instruct the church to live a life of grace where Jesus would be glorified.  Meekness, kindness, a godly life saturated in mercy and grace, was truly the best weapon before the debauchery of the defiled culture in Crete.  Mindless talk, debates over lineage, arguments over style, form versus function were all religious deadheads, threatening to detour the church from their mandate of mercy and grace.

Remind the people to respect the government and be law-abiding, always ready to lend a helping hand No insults, no fights. God’s people should be bighearted and courteous.  It wasn’t so long ago that we ourselves were stupid and stubborn, dupes of sin, ordered every which way by our glands, going around with a chip on our shoulder, hated and hating back. But when God, our kind and loving Savior God, stepped in, he saved us from all that. It was all his doing; we had nothing to do with it. He gave us a good bath, and we came out of it new people, washed inside and out by the Holy Spirit. Our Savior Jesus poured out new life so generously. God’s gift has restored our relationship with him and given us back our lives. And there’s more life to come–an eternity of life! You can count on this. I want you to put your foot down. Take a firm stand on these matters so that those who have put their trust in God will concentrate on the essentials that are good for everyone. (Titus 3:1-8, MSG)

Keep working the Word, Titus, Paul encourages.  Yes, the culture is a mess, but so were we, before Jesus entered our lives.  It was mercy that knocked on our door with an Extreme Makeover.  We didn’t initiate, nor did we have any ability to save ourselves.  Now that we have been washed, inside and out by the Holy Spirit, let us live lives that are good for everyone.

AppleConcentrate on the essentials, Paul urges Titus, living bighearted and generous, and restored by our kind and loving God, let us now bring this hope to those who desperately need restoring.  Pay it Forward, folks.

In Philemon, Paul writes to his friend and begs a favour.  It seems Onesimus, a  slave, had run away from his master, Philemon, whom Paul led to Jesus while in prison.  He writes Philemon and entreats him to accept his rebellious slave as if he was accepting Paul, his friend.  Put your faith into action, Paul writes, though your judgement is justified, choose mercy as God has chosen mercy for us:

I keep hearing of the love and faith you have for the Master Jesus, which brims over to other Christians. And I keep praying that this faith we hold in common keeps showing up in the good things we do, and that people recognize Christ in all of it. Friend, you have no idea how good your love makes me feel, doubly so when I see your hospitality to fellow believers. (Phm 1: 4-7, MSG)

Paul knew that the Love Walk was easy for Philemon towards the people who loved God.  The challenge of loving emerges before those in rebellion and heartache, the hardened, the angry, the disrespectful, those as desperate for Light as we were, before Christ entered our sin-soaked lives.

chains-of-slaveryAccepting his runaway slave as if he was accepting the esteemed Apostle Paul, would be a difficult choice for Philemon.  In Roman times, a slave could be crucified for running away or scourged and branded on the forehead, forever bearing the mark as a runaway.  Philemon had every right to punish his slave, yet Paul implored he choose mercy instead.

After all, all of us were slaves before Jesus, Our Deliverer, walked into the room.

Philemon is the object lesson for Titus’ faith instructions.  Is Christianity just a good idea or does it have practical rule in our lives? Do we love as we have been loved by our merciful Father. Does mercy triumph over judgement when we are given the choice?  May we, by the grace of God, love those who have forsaken us, stay faithful to the faithless, live stoked by the fire of God’s love and  burn hot in this cold world.

Love has come down for us all. May we remember our freedom and then offer it to all who would have need.

luke-6_36

Let’s Pray:  Father God, Heavenly Daddy, thank You that You pushed past our rebellion and sin, answered our slavery with adoption, Your only goal, a  merciful , glorious “Welcome Home”. May we live such lives of grace as your children, that others cry, “Uppie, Papa!” Holy Spirit, lead us forward. Inspire us to acts of mercy daily.  Lord Jesus, may Your War Cry of Love roar through us and undo us.  May our protests, rights and reasons be silenced before Your Beauty.  May Your Glory shine through our lives, as we declare yes to mercy with a Love Walk that shocks this world by its very extravagance. Amen.

This Week’s Reading:  Titus and Philemon

Next Week’s Reading: Hebrews

Study Questions:

  1. Who do you have a hard time loving?  How does spending time with the One who loves best move you forward in this battle?
  2. What would you have done if you were Titus, serving a contentious selfish church, or Philemon, facing a rebellious slave? Can you see a similar situation in your life?
  3. What does mercy look like on the subway, over a budget discussion, before a poor report card?
  4. How does the Love Walk take on depth in your life? Where does the Holy Spirit come in on your journey?
  5. Why is recognition of the Beauty of the Lord critical to our Love Walk?

Français ici.

2013-05-16 16.35.34Quand nous mettons côte à côte les lettres de Titus et de Philémon, elles semblent être une seule et même chose. Tite parle à la théologie de la rédemption et à l’œuvre du Saint-Esprit. Philemon est une application en temps réel de la rédemption par la bonté humaine, la grâce de l’application de l’Esprit Saint, comme Paul demande à Philemon de recevoir son esclave de retour avec miséricorde. Dans le christianisme, la théologie sans application est inutile.

Ces deux lettres me rappellent l’époque où mon mari et moi cultivions, quand les marchés des agriculteurs, mangeant «entier au sol», était la dernière vague de foodie. Ce printemps, une université dans une ville voisine recherchait avec ardeur des fermiers pour établir un marché sur leur campus. L’organe directeur avait décidé de promouvoir une vie durable dans leur établissement en accueillant les agriculteurs et leurs produits tous les mardis après-midi et ils ne voulaient que des agriculteurs légitimes qui produisaient leurs propres produits.

Maintenant, les bons vieux garçons, les agriculteurs altérés qui avaient labouré leurs terres pendant de nombreuses saisons, savaient que ce nouveau coup de fouet de courtiser la communauté agricole pâlirait rapidement, mais moi, nouveau sur la scène avait de grandes attentes de bonnes affaires rempli de clients impatients. Je n’avais aucune idée que le marché était juste une bonne idée, sans plans pour la réalité, jusqu’à ce que j’étais debout au soleil, en regardant mon produit flétrir, sans un client en vue.

Notre première semaine, le marché a partagé une route avec des camions de construction rugissant dans et hors. La deuxième semaine, le marché a été déplacé derrière les bâtiments principaux et les vendeurs ont été visités par seulement une poignée de clients. La troisième semaine, les camions de ferme ont été obligés de se garer à un pâté de maisons de leurs stalles et de transporter toutes les tables, les produits et les congélateurs dans leur zone de marché. Je ne pense pas que nous avons dédouané notre argent de gaz en ventes ces trois premières semaines.

C’était un exemple vivant du décalage entre l’idée et la réalité de ce qui était nécessaire pour construire un excellent marché d’agriculteurs. Peut-être l’université voulait-elle simplement promouvoir un concept et s’occuper peu pour le profit de l’agriculteur, ou peut-être était-ce que les douleurs de l’établissement de quelque chose de nouveau. Indépendamment de l’intention, de bonnes idées sans application pratique, la diligence raisonnable et le sacrifice sont difficiles à prendre, et en un mois plus de la moitié des agriculteurs avaient quitté le parti, découragé et en colère par cette déconnexion.

img_2308Titus dirigeait l’église en Crète, poursuivant le travail de Paul avec beaucoup d’opposition. Paul instruit brutalement Titus de fermer les dissidents et d’instruire l’église à vivre une vie de grâce où Jésus serait glorifié. La mansuétude, la bonté, une vie pieuse saturée de miséricorde et de grâce, était vraiment la meilleure arme avant la débauche de la culture souillée en Crète. Les discours insensés, les débats sur la lignée, les arguments sur le style, la forme contre la fonction étaient tous des têtes religieuses, menaçant de détourner l’église de leur mandat de miséricorde et de grâce.

Rappelez aux gens de respecter le gouvernement et d’être respectueux de la loi, toujours prêt à prêter main-forte Pas d’insultes, pas de combats. Le peuple de Dieu doit être grand et courtois. Il n’y a pas si longtemps que nous étions stupides et têtus, des dupes du péché, commandés de tous côtés par nos glandes, tournant autour d’une puce sur notre épaule, détestés et haïssants. Mais quand Dieu, notre aimable et aimant Sauveur Dieu, est intervenu, il nous a sauvés de tout cela. C’était tout ce qu’il faisait; Nous n’avions rien à voir avec cela. Il nous a donné un bon bain, et nous sommes sortis de ce nouveau peuple, lavé à l’intérieur et à l’extérieur par le Saint-Esprit. Notre Sauveur Jésus a versé une vie nouvelle si généreusement. Le don de Dieu a restauré notre relation avec lui et nous a rendu nos vies. Et il ya plus de vie à venir – une éternité de la vie! Vous pouvez compter sur cela. Je veux que tu baisses le pied. Prenez une position ferme sur ces questions afin que ceux qui ont mis leur confiance en Dieu se concentrera sur l’essentiel qui est bon pour tout le monde. (Tite 3: 1-8, MSG)

Continuez à travailler la Parole, Tite, Paul encourage. Oui, la culture est un gâchis, mais nous étions aussi, avant Jésus est entré dans nos vies. C’était la miséricorde qui a frappé à notre porte avec un Makeover extrême. Nous n’avons pas initié, ni avons eu aucune capacité de nous sauver. Maintenant que nous avons été lavés, à l’intérieur et à l’extérieur par le Saint-Esprit, vivons une vie qui est bonne pour tout le monde.

Concentrate sur l’essentiel, Paul exhorte Tite, vivant grand cœur et généreux, et restauré par notre aimable et aimant Dieu, apportons maintenant cet espoir à ceux qui ont désespérément besoin de restauration. Payez-le avant, les gens.

Dans Philémon, Paul écrit à son ami et lui demande une faveur. Il semble que Onésime, un esclave, s’était enfui de son maître, Philémon, que Paul avait conduit à Jésus en prison. Il écrit Philemon et le prie d’accepter son esclave rebelle comme s’il acceptait Paul, son ami. Mettez votre foi en action, Paul écrit, même si votre jugement est justifié, choisissez la miséricorde comme Dieu a choisi la miséricorde pour nous:

Je continue à entendre l’amour et la foi que vous avez pour le Maître Jésus, qui se jette sur d’autres chrétiens. Et je continue à prier pour que cette foi que nous tenons en commun continue à apparaître dans les bonnes choses que nous faisons, et que les gens reconnaissent le Christ dans tout cela. Ami, tu n’as aucune idée de la mesure dans laquelle ton amour me fait ressentir, doublement quand je vois ton hospitalité aux autres croyants. (Phm 1: 4-7, MSG)

Paul savait que la Marche de l’Amour était facile pour Philémon envers les gens qui aimaient Dieu. Le défi de l’amour émerge avant ceux qui sont dans la rébellion et le chagrin d’amour, les endurcis, les fâchés, les irrespectueux, les désespérés de la Lumière comme nous étions, avant que Christ n’entre dans nos vies imprégnées de péché.

En acceptant son esclave fugitif comme s’il acceptait l’estimé apôtre Paul, ce serait un choix difficile pour Philémon. À l’époque romaine, un esclave pouvait être crucifié pour fuir ou flagellé et marqué sur le front, portant pour toujours la marque comme un fugitif. Philemon avait tout le droit de punir son esclave, mais Paul implorait qu’il choisisse la miséricorde à la place.

Après tout, nous étions tous esclaves avant que Jésus, notre Libérateur, soit entré dans la pièce.

Processed with VSCOcam with lv03 presetPhilemon est la leçon d’objet pour les instructions de foi de Tite. Le christianisme est-il juste une bonne idée ou at-il une règle pratique dans nos vies? Aimons-nous comme nous avons été aimés par notre Père miséricordieux. La miséricorde triomphe-t-elle du jugement quand on nous donne le choix? Puissions-nous, par la grâce de Dieu, aimer ceux qui nous ont abandonnés, rester fidèles aux infidèles, vivants alimentés par le feu de l’amour de Dieu et brûler dans ce monde froid.

L’amour est venu pour nous tous.Puissions-nous nous souvenir de notre liberté et ensuite l’offrir à tous ceux qui auraient besoin.

road-sun-rays-path

Prions: Père Dieu, Papa Céleste, merci que Tu ais repoussé notre rébellion et péché, répondu à notre esclavage avec l’adoption, Ton seul but, un glorieux et glorieux “Bienvenue à la Maison”. Puissions-nous vivre de telles vies de grâce que vos enfants, que d’autres crient, “Uppie, Papa!” Saint-Esprit, nous conduire vers l’avant. Inspirez-nous des actes de miséricorde quotidiennement. Seigneur Jésus, que ton Cri d’amour de guerre rugisse à travers nous et nous défait. Que nos protestations, nos droits et nos raisons soient réduits au silence devant Votre Beauté. Que votre gloire brille à travers nos vies, comme nous déclarons oui à la miséricorde avec une promenade d’amour qui choque ce monde par sa très extravagance. Amen.

Cette semaine de lecture: Titus et Philémon

La semaine prochaine: Hébreux

Questions d’étude:

Qui avez-vous de la difficulté à aimer? Comment passer du temps avec Celui qui aime le mieux vous fait avancer dans cette bataille?

Que feriez-vous si vous étiez Titus, servant une église égoïste controversée, ou Philémon, face à un esclave rebelle? Pouvez-vous voir une situation similaire dans votre vie?

À quoi ressemble la miséricorde dans le métro, au cours d’une discussion sur le budget, devant un mauvais bulletin scolaire?

Comment la Marche de l’Amour prend-elle plus de profondeur dans votre vie? Où le Saint-Esprit arrive-t-il dans votre voyage?

Pourquoi la reconnaissance de la Beauté du Seigneur est-elle essentielle à notre Marche de l’Amour?
 

 

Love Came Down: the Prize/ l’amour est arrivée: le priz

https://www.pexels.com/photo/brown-leaf-grasses-25800/A new build is tough for anyone, but to continue the work of Christ’s Church, replacing a giant in the spirit, like Apostle Paul, that would be a daunting task indeed. In two letters to Timothy, Paul exhorts his young son to keep the faith, to disentangle from the contenders, those desiring to debate the gospel rather than follow it. Just preach the love of Christ, Paul urges, since religious arguments kill passion quicker than a plucked daisy on a city sidewalk at high noon:

 Apparently some people have been introducing fantasy stories and fanciful family trees that digress into silliness instead of pulling the people back into the center, deepening faith and obedience. The whole point of what we’re urging is simply love – love uncontaminated by self-interest and counterfeit faith, a life open to God ( 1 Tim 1:4-5, MSG).

A life open to God was Paul’s lifesong. Writing from prison in Rome, Paul urges Timothy to make prayer his top priority.  To stay in sync with God, prayer is essential:

 The first thing I want you to do is pray. Pray every way you know how, for everyone you know.  Pray especially for rulers and their governments to rule well so we can be quietly about our business of living simply, in humble contemplation. This is the way our Savior God wants us to live ( 1 Tim 2:1-3, MSG)

Pray every way you know how, Paul says. Prayer develops our inner world with God, enlarges the heart and surrenders life to the One who is always Large and in Charge, Daddy God, Creator of heaven and earth. Prayer defines us as more than people’s opinion. Prayer engages the unseen realm, wrestles God’s promises into tangible reality, constructs the supernatural heavy lifting which can never be accomplished through human limitation. Prayer was Timothy’s greatest resource to continue expanding the work Paul had begun by the Spirit in Asia.

Just as Paul had led by example, so the apostle exhorted Timothy to preach by applied example:

Teach believers with your life: by word, by demeanour, by love, by faith, by integrity. Stay at your post reading Scripture, giving counsel, teaching…Cultivate these things. Immerse yourself in them. The people will all see you mature right before their eyes! Keep a firm grasp on both your character and your teaching. Don’t be diverted. Just keep at it. Both you and those who hear you will experience salvation. (1 Tim 4: 11-13,15-16 MSG)

https://static.pexels.com/photos/1317/sky-clouds-field-path.jpgPaul pleads to Timothy to live Christ in action, to “keep on keeping on”, to embrace the Call and run hard, remembering Whom he is running for:

 Pursue a righteous life – a life of wonder, faith, love, steadiness, courtesy.  Run hard and fast in the faith. Seize the eternal life, the life you were called to, the life you so fervently embraced in the presence of so many witnesses. …Keep this command to the letter, and don’t slack off. Our Master, Jesus Christ, is on his way. He’ll show up right on time, his arrival guaranteed by the Blessed and Undisputed Ruler, High King, High God. He’s the only one death can’t touch, his light so bright no one can get close. He’s never been seen by human eyes – human eyes can’t take him in! Honor to him, and eternal rule! 1 Tim 6: 11-12, 14-16, MSG)

In his second letter, Paul breaks the news to Timothy that his death is imminent:

 I’m about to die, my life an offering on God’s altar. This is the only race worth running. I’ve run hard right to the finish, believed all the way. All that’s left now is the shouting – God’s applause! ( 2 Tim 4: 6-8, MSG)

Paul urges his beloved overseer to remember Who is by Timothy’s side:

 God is looking over your shoulder. Christ himself is the Judge, with the final say on everyone, living and dead. He is about to break into the open with his rule, so proclaim the Message with intensity; keep on your watch. Challenge, warn, and urge your people. Don’t ever quit. ( 2 Tim 4: 1,2MSG)

Timothy faced a soulful of suffering as he ploughed the tough fields of Asia sowing the gospel.  Paul, unable to prevent the reality of suffering in the advance of the gospel, and having already run this intense faith marathon, gave Timothy straight advice from a Champion: Remember Who and why we are running this race. Run with and for our Christ, the One True King. He is the Prize.

.

Let’s pray: Lord Jesus, when we get detoured in our love walk, O Great King, help us to stay steady by Your grace today!  Father, keep us mindful how You lavished Your love upon us through Christ Your Beloved Son!  Holy Spirit, keep us from detours as followers of the Way.  Keep us growing in community with Your Church, keep us running hard and fast for King Jesus. May we each live holy lives of love this day, to impact the world with the Truth of how Great You are. Amen.

This Week’s Reading: 1 and 2 Timothy

Next Week’s Reading: Titus, Philemon

Study Guide

1. How do you show God’s love?

2. How is your faith affected by suffering?

3. Why is prayer the most powerful resource for believer?

4. How do you endure? What strengthens you along this Christian marathon?

5. Who is your Coach, Companion, Friend on this journey?

Francais Ici!


Une nouvelle construction est difficile pour quiconque, mais pour continuer le travail, le remplacement d’un géant dans l’esprit, comme l’apôtre Paul, ce serait une tâche intimidante en effet. Dans deux lettres à Timothée, Paul exhorte son jeune fils à garder la foi, à se débarrasser des prétendants, ceux qui désirent débattre de l’Évangile plutôt que de le suivre. Juste prêcher l’amour du Christ, insiste Paul, puisque les arguments religieux tuent la passion plus vite qu’une marguerite plumée sur un trottoir de la ville à midi élevé:

Apparemment, certaines personnes ont introduit des histoires de fantaisie et des arbres généreux famille qui se divagent en sournoise au lieu de ramener les gens dans le centre, l’approfondissement de la foi et l’obéissance. Tout ce que nous demandons est tout simplement l’amour – amour non contaminé par l’intérêt personnel et la foi contrefaite, une vie ouverte à Dieu (1 Timothée 1: 4-5, MSG)
Une vie ouverte à Dieu était la vie de Paul. En écrivant de prison à Rome, Paul exhorte Timothée à faire de la prière sa priorité absolue. Pour rester en harmonie avec Dieu, la prière est essentielle:

La première chose que je veux que vous fassiez, c’est de prier. Priez de toutes les façons que vous savez, pour tous ceux que vous connaissez. Prions surtout pour les dirigeants et leurs gouvernements de bien gouverner afin que nous puissions tranquillement parler de notre entreprise de vivre simplement, dans l’humble contemplation. C’est ainsi que notre Sauveur Dieu veut que nous vivions (1 Tim 2: 1-3, MSG)
Priez de toutes les façons que vous savez comment, dit Paul. La prière développe notre monde intérieur avec Dieu, élargit le cœur et rend la vie à celui qui est toujours grand et responsable, papa Dieu, créateur du ciel et de la terre. La prière nous définit comme plus que l’opinion des gens. La prière engage le royaume invisible, lutte les promesses de Dieu en réalité tangible, construit le soulèvement surnaturel lourd qui ne peut jamais être accompli par la limitation humaine. La prière était la plus grande ressource de Timothée pour continuer à étendre l’œuvre que Paul avait commencée par l’Esprit en Asie.

De même que Paul avait donné l’exemple, l’apôtre exhorta Timothée à prêcher par l’exemple appliqué:

Apprenez aux croyants de votre vie: par la parole, par l’attitude, par l’amour, par la foi, par l’intégrité. Restez à lire les Écritures, donner des conseils, enseigner … Cultiver ces choses. Immergez-vous en eux. Les gens vous verront tous matures juste devant leurs yeux! Gardez une bonne compréhension de votre personnage et de votre enseignement. Ne soyez pas détourné. Il suffit de garder à elle. Vous et ceux qui vous entendent, vous connaîtrez le salut. (1 Tim 4: 11-13,15-16 MSG)


Paul supplie Timothée de vivre le Christ en action, de «continuer à tenir», d’embrasser l’appel et de courir dur, en se rappelant à qui il court:

Poursuivre une vie juste – une vie d’émerveillement, de foi, d’amour, de fermeté, de courtoisie. Exécuter dur et rapide dans la foi. Saisissez la vie éternelle, la vie à laquelle vous avez été appelés, la vie que vous avez si vivement embrassée en présence de tant de témoins. … Gardez cette commande à la lettre, et ne pas lâcher. Notre Maître, Jésus-Christ, est en route. Il apparaîtra juste à temps, son arrivée garantie par le Bienheureux et Inutile Règle, Haut Roi, Haut Dieu. Il est le seul mort ne peut pas toucher, sa lumière si brillante, personne ne peut se rapprocher. Il n’a jamais été vu par les yeux humains – les yeux humains ne peuvent pas le prendre! Honneur à lui, et règle éternelle! 1 Tim 6: 11-12, 14-16, MSG)
Dans sa deuxième lettre, Paul fait part de la nouvelle à Timothée que sa mort est imminente:

Je suis sur le point de mourir, ma vie une offrande sur l’autel de Dieu. C’est la seule course qui vaille la peine d’être exécutée. J’ai couru dur droit à la finition, a cru tout le chemin. Tout ce qui reste, ce sont les cris, les applaudissements de Dieu! (2 Tim 4: 6-8, MSG)
Paul exhorte son bien-aimé surveillant à se souvenir Qui est du côté de Timothée:

Dieu regarde par-dessus votre épaule. Le Christ lui-même est le Juge, avec le dernier mot sur chacun, vivant et mort. Il est sur le point de se mettre à l’abri avec son règne, ainsi proclame le Message avec intensité; Gardez votre montre. Défiez, prévoyez, et exhortez votre peuple. Ne jamais cesser de fumer. (2 Tim 4: 1,2MSG)
Timothée affrontait une âme de souffrance en labourant les champs durs de l’Asie semant l’Évangile. Paul, incapable d’empêcher la réalité de la souffrance dans l’avènement de l’Evangile, et ayant déjà couru ce marathon intensif de foi, a donné à Timothée des conseils directs d’un Champion: Rappelez-vous Qui et pourquoi nous courons cette course. Courez avec et pour notre Christ, le seul vrai roi. Il est le prix.

Prions: Seigneur Jésus, quand nous sommes détournés dans notre marche d’amour, ô Grand Roi, aide-nous à rester stables par ta grâce aujourd’hui! Père, garde-nous à l’esprit que Tu as prodigué ton amour sur nous par le Christ, ton Fils bien-aimé! Saint-Esprit, gardez-nous des détours en tant que disciples de la Voie. Gardez-nous de grandir en communauté avec votre Église, nous garder courir dur et rapide pour le roi Jésus. Que chacun de nous vive une vie sainte d’amour ce jour-ci, afin d’influencer le monde avec la Vérité de la Grandeur que Vous êtes. Amen.

Cette semaine: 1 et 2 Timothée

Lecture de la semaine prochaine: Titus, Philemon

Guide d’étude

1. Comment montrez-vous l’amour de Dieu?

2. Comment votre foi est-elle affectée par la souffrance?

3. Pourquoi la prière est-elle la ressource la plus puissante pour le croyant?

Love Came Down with Light/L’amour est arrivé avec la lumière

dsc_0091_1In 1 Thessalonians, Paul writes to a church rocked by persecution. The citizens of the city, perhaps even relatives, dragged believers into the streets in protest against this new faith in Jesus.  Acts 17 details how the city of Thessalonica (second largest city in current Greece today) erupted in outrage as a massive mob sought retribution against those sheltering  “these who have turned the world upside down” (Acts 17:6 NKJV).

Suddenly, Paul went from imparting truth as a teacher of the Way to fleeing for his life. As cries for his head filled the streets, Paul was hustled to Berea in the night, then thrust to Athens to avoid death. In Athens, Paul desperately waited for news. When he heard from Timothy that the Thessalonian church had endured despite all, Paul penned these two letters to the Thessalonians to teach this struggling church how to live as believers and thrive, regardless of pressures without or sorrows within.

Paul urged the Thessalonians, still raw from persecution, to “walk worthy of God who calls you, [who invites you to enjoy] His own Kingdom and glory” (1 Thess. 2:12, 2 Thess. 1:11).  Paul shared how he and his team preached fearless despite ongoing persecution, telling all who would hear this truth about Jesus, not with flattering words or with demands for payback for the treasure they offered, but gently, giving both the gospel and their lives, laboring 24/7 to display the goodness of God, love come down. Despite all suffering, Paul says, be such an example of love that others will believe in the gospel you offer. The courage and strength of holiness in a dark depraved world, a life surrendered to love, lived practical, one act of love at a time, preaches louder than any other word shouted on the streets to the heart of man.

Paul urged us to keep walking in love and please God with an applied gospel. In Christ, we must live “kingdom”, live branded as one of God’s own, fully alive by His Spirit and thriving in the love walk to which we are called.  Paul prays,

May the Lord make you increase and abound in love to one another and to all, just as we do to you, so that He may establish your hearts blameless in holiness before our God and Father at the coming of our Lord Jesus Christ with all His saints (1 Thess 3:12-13).

As we increase and abound in love, God establishes our hearts in holiness.  Each applied choice to walk in love, builds a foundation for holiness in our lives. Our life should be a living advertisement for Jesus, as deeply satisfied, we rest in the deep love of God and walk out our freedom through our love for others.

Winter wonderLife in Christ is the difference between night and day, as Paul explains:

But you, brethren, are not in darkness, so that this Day should overtake you as a thief. You are all sons of light and sons of the day. We are not of the night nor of darkness. Therefore let us not sleep, as others do, but let us watch and be sober. For those who sleep, sleep at night, and those who get drunk are drunk at night. But let us who are of the day be sober, putting on the breastplate of faith and love, and as a helmet the hope of salvation” (1 Thess. 5: 4-7).

The Thessalonians emerged from their present darkness as pagans worshiping idols, a kingdom of depravity and sin, into the startling light of Christ, a new reality of truth and revelation, in the Kingdom of God. Like Neo blinking hard before the profound truth of the Matrix, we too, must see life differently as believers in Christ. A new reality has come and our walk, our practices, the motivation of our hearts are forever changed by the love of Christ. In simple speak, we love because He first loved us.

As sons of light, Paul exhorts believers to live alert and brave, bearing faith and love and the hope of salvation as our only armor.  Paul describes the all-encompassing nature of the love walk in 2 Thessalonians, exhorting, “Now may our Lord Jesus Christ Himself, and our God and Father, who has loved us and given us everlasting consolation and good hope by grace, comfort your hearts and establish you in every good word and work” (1 Thess 2:16-17). Our love starts by the love given by our Sovereign Almighty God.

God is faithful to release His love to us, His children, adopted and redeemed by the blood sacrifice of God’s Son. Only God can establish our transformation from the domain of bitter darkness of sin and depravity, from blind orphans, to the kingdom of light and love and the secure joy of being God’s beloved kids. The Love Walk is fueled by God’s love for us. Though we cannot give what we do not have, once the light of revelation has come, and we receive this love of God, we can change the world.

friendsLife lived in Christ is easily recognized by our current choices to love or to refuse love. Paul urges believers in both letters to keep loving, to keep living gracious lives, and don’t stop despite the pushback. “See that no one renders evil for evil to anyone, but always pursue what is good both for yourselves and for all “ Paul says in the first letter(1 Thess. 5:16). “Brothers, do not grow weary in doing good” (2 Thess. 3:13), Paul pens in the second correspondence. Quitting this life of love is not an option, and Paul keeps pointing the church back to God’s love as the source of their lives, the wellspring, to draw from, in order to keep walking in love and holiness.

O Father, thank You that You are faithful.  Lord Jesus, may we be true disciples, in word and deed, loving others fully and living a life of holiness through Your Grace. Holy Spirit, bring us all into the bright sunshine of your joy that we may bear forth truth, wrapped in arms of love in everything we do. Help us Father to live as children of light. May we dispel all darkness through our love and Yours, and may the power and grace of Jesus Christ be revealed through each one of us who call you Our Father. Amen.

This Week’s Reading:  1 and 2 Thessalonians

Next Week’s Reading: 1 and 2 Timothy

Study Questions:

Jesus came to bring us life.  This life should be recognizable by our Love Walk.

  • How do you love on purpose?
  • What do you do to keep refueling your love for others?
  • Who do you struggle to love? Why?  What are you doing about this?
  • Do you take time daily with the One Who loves you best?
  • Why is love the litmus test of the gospel?
  • Do you have to love of God to give the love of God?
  • Do you know how and where to find this love of God?

Français ici!

En 1 Thessaloniciens, Paul écrit à une église bercée par la persécution. Les citoyens de la ville, peut-être même des parents, ont traîné des croyants dans les rues pour protester contre cette nouvelle foi en Jésus. Actes 17 montre comment la ville de Thessalonique (la deuxième plus grande ville de la Grèce actuelle) a éclaté dans l’indignation alors qu’une foule massive cherchait à se venger de ceux qui abritaient «ceux qui ont renversé le monde» (Ac 17, 6).

cropped-2013-02-28-08-33-52.jpgSoudain, Paul est allé de la transmission de la vérité comme un enseignant de la Voie de fuir pour sa vie. Alors que les cris de sa tête emplissaient les rues, Paul se rendit à Berea dans la nuit, puis se rendit à Athènes pour éviter la mort. À Athènes, Paul a désespérément attendu des nouvelles. Lorsqu’il apprit de Timothée que l’Église de Thessalonique avait souffert en dépit de tous, Paul a écrit ces deux lettres aux Thessaloniciens pour enseigner à cette église en difficulté comment vivre en tant que croyants et prospérer, indépendamment des pressions sans ou des douleurs à l’intérieur.

Paul a exhorté les Thessaloniciens, encore crus par la persécution, à «marcher digne de Dieu qui vous appelle, [qui vous invite à jouir] de son propre Royaume et de sa gloire» (1 Thessaloniciens 2:12, 2 Thess. Paul a partagé la façon dont lui et son équipe prêchaient sans crainte en dépit de la persécution en cours, disant à tous ceux qui entendraient cette vérité sur Jésus, non pas avec des paroles flatteuses ou des demandes de remboursement pour le trésor qu’ils ont offert, mais doucement, en donnant l’évangile et leurs vies, 24/7 pour afficher la bonté de Dieu, l’amour descendre. Malgré toutes les souffrances, dit Paul, soyez un tel exemple d’amour que d’autres croiront en l’évangile que vous offrez. Le courage et la force de la sainteté dans un monde sombre et dépravé, une vie rendue à l’amour, vécu pratique, un acte d’amour à la fois, prêche plus fort que tout autre mot crié dans les rues au cœur de l’homme.

dsc_0101_1Paul nous a exhortés à continuer à marcher dans l’amour et à plaire à Dieu avec un évangile appliqué. Dans le Christ, nous devons vivre «royaume», vivre marqués comme un de Dieu, pleinement vivant par Son Esprit et prospérer dans la marche d’amour à laquelle nous sommes appelés. Paul prie,

Que le Seigneur vous enrichisse et abonde en amour les uns aux autres et à tous, comme nous faisons pour vous, afin qu’Il établisse vos cœurs irréprochables en sainteté devant notre Dieu et Père à la venue de notre Seigneur Jésus-Christ avec tous Ses Saints (1 Th 3, 12-13).

Comme nous augmentons et abondons dans l’amour, Dieu établit notre cœur dans la sainteté. Chaque choix appliqué pour marcher dans l’amour, construit un fondement pour la sainteté dans nos vies. Notre vie doit être une publicité vivante pour Jésus, profondément satisfaite, nous nous reposons dans l’amour profond de Dieu et sortir de notre liberté par notre amour pour les autres.

La vie en Christ est la différence entre la nuit et le jour, comme Paul l’explique:

Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, afin que ce jour vous surprenne comme un voleur. Vous êtes tous fils de lumière et fils du jour. Nous ne sommes pas de la nuit ni des ténèbres. Ne dormons donc pas comme les autres, mais regardons et sois sobre. Pour ceux qui dorment, dormir la nuit, et ceux qui se soûlent sont ivres la nuit. Mais soyons les hommes du jour sobres, revêtus de la cuirasse de la foi et de l’amour, et comme un casque l’espérance du salut “(1 Thessaloniciens 5: 4-7).

6f064-brightfebmorningLes Thessaloniciens sont sortis de leurs ténèbres actuelles en tant que païens adorant des idoles, un royaume de dépravation et de péché, dans la lumière surprenante du Christ, une nouvelle réalité de vérité et de révélation, dans le Royaume de Dieu. Comme Neo clignotant devant la profonde vérité de la Matrice, nous aussi, nous devons voir la vie différemment en tant que croyants en Christ. Une nouvelle réalité est venue et notre marche, nos pratiques, la motivation de nos coeurs sont changés pour toujours par l’amour du Christ. Dans la parole simple, nous aimons parce qu’Il nous a aimés pour la première fois.

En tant que fils de lumière, Paul exhorte les croyants à vivre en alerte et courageux, portant la foi et l’amour et l’espoir du salut comme notre seule armure. Paul décrit la nature omniprésente de la marche de l’amour dans 2 Thessaloniciens, en exhortant: «Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même, notre Dieu et notre Père, qui nous a aimés et nous ait donné la consolation éternelle et la bonne espérance par la grâce, Et vous établira dans chaque bonne parole et œuvre “(1 Th 2, 16-17). Notre amour commence par l’amour donné par notre Souverain Tout-Puissant Dieu.

Dieu est fidèle pour nous libérer de son amour, ses enfants, adoptés et rachetés par le sacrifice de sang du Fils de Dieu. Seul Dieu peut établir notre transformation du domaine des ténèbres amères du péché et de la dépravation, des orphelins aveugles, du royaume de la lumière et de l’amour et de la joie sûre d’être les enfants bien-aimés de Dieu. La Marche de l’Amour est alimentée par l’amour de Dieu pour nous. Bien que nous ne puissions pas donner ce que nous n’avons pas, une fois que la lumière de la révélation est venue, et nous recevons cet amour de Dieu, nous pouvons changer le monde.

La vie en Christ est facilement reconnu par nos choix actuels d’aimer ou de refuser l’amour. Paul exhorte les croyants dans les deux lettres à continuer à aimer, à vivre une vie gracieuse, et ne s’arrêtent pas malgré la répression «Veillez que nul ne rend le mal pour le mal à personne, mais poursuivez toujours ce qui est bon pour vous et pour tous», dit Paul dans la première lettre (1 Thess 5.16). «Frères, ne vous lassez pas de faire le bien» (2 Thessaloniciens 3:13), Paul écrit dans la seconde correspondance. Quitter cette vie d’amour n’est pas une option, et Paul continue de pointer l’église vers l’amour de Dieu comme la source de leur vie, la ressource, à tirer, afin de continuer à marcher dans l’amour et la sainteté.

Ô Père, merci que Tu sois fidèle. Seigneur Jésus, puissions-nous être de véritables disciples, en parole et en action, aimer pleinement les autres et vivre une vie de sainteté par Votre Grâce. Esprit Saint, amenez-nous tous dans le soleil brillant de votre joie pour que nous puissions porter la vérité, enveloppés dans les bras de l’amour dans tout ce que nous faisons. Aide-nous, Père, à vivre comme des enfants de la lumière. Puissions-nous dissiper toutes les ténèbres à travers notre amour et le vôtre, et que la puissance et la grâce de Jésus-Christ soient révélées par chacun de nous qui vous appellent Notre Père. Amen.

Cette semaine: 1 et 2 Thessaloniciens

Prochaine lecture de la semaine: 1 et 2 Timothée

Questions d’étude:

Jésus est venu nous apporter la vie. Cette vie devrait être reconnaissable par notre Promenade de l’Amour.

Comment aimez-vous exprès?
Que faites-vous pour continuer à ravitailler votre amour pour les autres?
Qui avez-vous de la peine à aimer? Pourquoi? Que faites-vous à ce sujet?
Prenez-vous du temps chaque jour avec celui qui vous aime le mieux?
Pourquoi l’amour est-il le test décisif de l’Évangile?
Faut-il aimer Dieu pour donner l’amour de Dieu?

 

Love Came as the Hope of Glory/ L’amour est venu comme l’espoir de la gloire

flowers in canyonIn Colossians, Paul writes a letter of strength, encouragement and warning to a Gentile community, with a message we all need: don’t budge. Paul wrote a powerful prayer for this small struggling church and now for us:

that you may be filled with the knowledge of His will in all wisdom and spiritual understanding; that you may walk worthy of the Lord, fully pleasing Him, being fruitful in every good work and increasing in the knowledge of God; strengthened with all might, according to His glorious power, for all patience and long suffering with joy; giving thanks to the Father who has qualified us to be partakers of the inheritance of the saints in the light.1

The Colossians had been royally messed up by false teachings which had wreaked havoc in the church.  These doctrinal distortions included: “the philosophies of men,  which denied the sufficiency and pre-eminence of Christ (2:8) (Christ isn’t God, they said), Jewish ceremonialism, which gave special significance to the rite of circumcision, food regulations, and observance of special days (2:11,16-17) (You have to jump through our hoops to be accepted), angel worship (2:18)(forget Jesus: just worship angels), and asceticism,  which promoted harsh treatment of the body as the means to control its lusts (2:20-23 )( if you beat yourself up enough, then you will be acceptable to God)”2 Explanations in italics. 

As an apostle, Paul fought hard against heresy, teachings by men, designed to destabilize and contaminate fledgling churches. With urgency, Paul implored the saints in Colosse, “to continue in the faith, grounded and steadfast and [don’t be] moved away from the hope of the gospel which you heard”3.  The Greek reads more like this: Abide in the creed you have vowed to follow. Do the hard work to lay an immovable foundation in what you believe. Don’t even budge from the confident expectation you have in the pure gospel .

Like the Colossians, we all need wisdom and spiritual understanding to walk worthy of Jesus and please our Lord.  Our life should bear spiritual fruit, even as we deepen our intimacy with our God and we need His strength and His power in order to live patient and hopeful. We must rejoice in who we are, light-drenched kids, deeply loved by our heavenly Father, in order to lay hold of the reality of life in Christ.

Paul explains to the Colossians that life will never be the same for believers.  There has been a divine transfer: God delivered us from the power of darkness and conveyed us into the kingdom of the Son of His love. All the junk, sin and sorrow that has kept us from God’s embrace, have been forgiven forever by the sacrifice of no ordinary Man, Jesus Christ. Paul exhorts those in Colossae to consider who Jesus really is:

For by Him all things were created that are in heaven and that are on earth, visible and invisible, whether thrones or dominions or principalities or powers. All things were created through Him and for Him. And He is before all things, and in Him all things consist. And He is the head of the body, the church, who is the beginning, the firstborn from the dead, that in all things He may have the preeminence.4

2014-10-10 11.25.40 Jesus Christ, in Whom all things exist, firstborn from the dead, First above all, has given us all the grace to experience fullness in God. Jesus is most definitely the Son of God. He was never just an ordinary man. As citizens of God’s Kingdom, we live with the Greatest One of all, Jesus Christ, who by His Father’s will, paid the price for our peace with deliberate  joy:

For it pleased the Father that in Him all the fullness should dwell, and by Him to reconcile all things to Himself, by Him, whether things on earth or things in heaven, having made peace through the blood of His cross. And you, who once were alienated and enemies in your mind by wicked works, yet now He has reconciled in the body of His flesh through death, to present you holy, and blameless, and above reproach in His sight. 5

The awesome grace of the gospel rolls out like a rushing river from Paul as he exhorts, “You are far from small!  You are blessed to stand holy, in a new state, a place of grace and peace with God! The blood of His cross has made peace with all things, in heaven and on earth! Don’t budge from this truth! You can do nothing for Jesus paid it all! Because of His blood, before God, we now stand holy, blameless, above reproach! Don’t lose sight of Who did this! Don’t ever lose hope in the unbudging kindness of God!”

 

As Paul pens from a prison in Rome, he triumphantly announces any cost required to follow Jesus is worth the reward, God Himself, Love Come Down:

There’s a lot of suffering to be entered into in this world–the kind of suffering Christ takes on. I welcome the chance to take my share in the church’s part of that suffering. When I became a servant in this church, I experienced this suffering as a sheer gift, God’s way of helping me serve you, laying out the whole truth. This mystery has been kept in the dark for a long time, but now it’s out in the open. God wanted everyone, not just Jews, to know this rich and glorious secret inside and out, regardless of their background, regardless of their religious standing. The mystery in a nutshell is just this: Christ is in you, therefore you can look forward to sharing in God’s glory. It’s that simple. That is the substance of our Message.6

Christ in you, the hope of glory.

tree of life in desertHere lies the reason for our joy,  our hope and expectation in Father God’s grace to His kids. Christ in you, the amazing mystery of God within, arms us the Church with unlimited power, unlimited mercy, unlimited love for a world longing to taste and see that the Lord is good.

“O Church, you have the goods!”, the Spirit breathed through Paul’s pen, “ so embrace the glory of the suffering and the joy as citizens of this holy Kingdom. Live a life of love that captures everyone’s attention!”

“It’s all about Christ!” Paul encourages, “so don’t lose sight of this simple truth! As you therefore have received Christ Jesus the Lord, so walk in Him, rooted and built up in Him and established in the faith, as you have been taught, abounding in it with thanksgiving.”7

Christ in you, is the incredible glory story of the gospel.

Love has come down to us all!

May our hearts and minds shift to be led by the Spirit, that we may carry this reality of Christ and His love into all the world.

Let’s pray: Our Father, Lord God Almighty, we pray for the truth of the gospel to impact our hearts today. Holy Spirit, would you bring revelation of this truth and shift us into greater knowledge today? May our myths and falsehoods, presumptions and complaints fall away before the holy truth of Your Word! May we remain in You, Lord Jesus, and may our hearts abound in thanks for the glory of this good news, that we are in You, the Hope of Glory! In Your Name we pray. Amen.

2014-10-10 07.44.26This Week’s Bible Reading:  Colossians

Next Week’s Bible Reading: 1 and 2 Thessalonians

Study Guide:

  1. It says in Ps 73:28 says how good it is to dwell near with God. Many find it hard to believe that Christ is actually with us. Do you struggle to accept this nearness of God?
  2. The heresy of Colossae was similar to the belief systems today in many other religious practices. How does knowing personally the all powerful, supreme, far above every other deity, God, our Lord Jesus Christ, give you confidence to defeat the myths and lies of contemporary heresy?
  3. Holy Spirit is our best resource for revelation.  Ask Him to reveal the truth of this letter to you this week.  See if your perspective shifts about Christ in You, the Hope of Glory.

[1] Colossians 1: 9-12, NKJV.

[2] Copeland, Mark. Executive Outlines. Introduction to Colossians. http://www.ccel.org/contrib/exec_outlines/colo/colo_00.htm

[3] Colossians 1:23, NKJV.
[5] Colossians 1: 15-18, NKJV.
[4] Colossians 1:19-22, NKJV.

[6] Colossians 1: 24-27, MSG.
[7] Colossians 2: 6, NKJV.

rock and treesFleurs dans le canyon. Dans Colossiens, Paul écrit une lettre de force, d’encouragement et d’avertissement à une communauté des Gentils, avec un message dont nous avons tous besoin: ne bougez pas. Paul a écrit une puissante prière pour cette petite église en difficulté et maintenant pour nous:

Afin que vous soyez remplis de la connaissance de Sa volonté en toute sagesse et intelligence spirituelle; Afin que vous marchiez digne de l’Eternel, Pleinement Plein de lui, fructifiant dans toute bonne oeuvre et croissant dans la connaissance de Dieu; Fortifié de toute puissance, selon sa puissance glorieuse, pour toute patience et longue souffrance de joie; En remerciant le Père qui nous a qualifiés pour être participants de l’héritage des saints dans la lumière.1

Les Colossiens avaient été royalement défoncés par de faux enseignements qui avaient fait des ravages dans l’église. Ces distorsions doctrinales comprenaient: «la philosophie des hommes, qui niait la suffisance et la prééminence de Christ (2: 8) (le Christ n’est pas Dieu, disaient-ils), le cérémonialisme juif, qui donnait une signification particulière au rite de la circoncision, (2: 11,16-17) (Vous devez sauter par nos cerceaux pour être acceptés), le culte des anges (2:18) (oublier Jésus: adorer les anges), et l’ascétisme, qui (2: 20-23) (si vous vous battez assez, vous serez accepté par Dieu) “2 Explications en italique.

En tant qu’apôtre, Paul a lutté dur contre l’hérésie, les enseignements des hommes, conçus pour déstabiliser et contaminer les églises naissantes. Avec impatience, Paul implorait aux saints de Colosse «de continuer dans la foi, de la terre et de la fermeté et de ne pas être éloignés de l’espérance de l’Évangile que vous avez entendu» 3. Le grec lit plus comme ceci: Restez dans le credo que vous avez juré de suivre. Faites le travail dur pour poser un fondement inamovible dans ce que vous croyez. Ne bougez même pas de l’attente confiante que vous avez dans le pur évangile.

Comme les Colossiens, nous avons tous besoin de sagesse et d’intelligence spirituelle pour marcher digne de Jésus et s’il vous plaît à notre Seigneur. Notre vie doit porter des fruits spirituels, alors que nous approfondissons notre intimité avec notre Dieu et nous avons besoin de Sa force et de Sa puissance pour vivre patient et plein d’espoir. Nous devons nous réjouir de ce que nous sommes, des enfants baignés de lumière, profondément aimés par notre Père céleste, afin de saisir la réalité de la vie en Christ.

rocks in desertPaul explique aux Colossiens que la vie ne sera jamais la même pour les croyants. Il y a eu un transfert divin: Dieu nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transmis au royaume du Fils de son amour. Tous les désordres, le péché et la douleur qui nous a empêchés de l’étreinte de Dieu, ont été pardonnés à jamais par le sacrifice d’aucun homme ordinaire, Jésus-Christ. Paul exhorte ceux de Colosses à considérer qui Jésus est réellement:

Car par lui toutes choses ont été créées qui sont dans le ciel et qui sont sur la terre, visibles et invisibles, que ce soit trônes ou dominions, ou principautés ou puissances. Toutes choses ont été créées par Lui et pour Lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Et Il est la tête du corps, l’Église, qui est le commencement, le premier-né des morts, afin qu’en toutes choses il ait la prééminence.4

Jésus-Christ, en qui toutes choses existent, le premier-né des morts, d’abord avant tout, nous a donné toute la grâce d’expérimenter la plénitude en Dieu. Jésus est très certainement le Fils de Dieu. Il n’était jamais qu’un homme ordinaire. En tant que citoyens du Royaume de Dieu, nous vivons avec le plus grand de tous, Jésus-Christ, qui, par la volonté de son Père, a payé le prix de notre paix avec une joie délibérée:

Car il a plu au Père que toute la plénitude habite en lui, et par lui, pour lui réconcilier toutes choses, par lui, que ce soit sur la terre ou dans les cieux, ayant fait la paix par le sang de sa croix. Et vous, qui autrefois vous étiez aliénés et ennemis dans vos pensées par de mauvaises oeuvres, maintenant, il s’est réconcilié dans le corps de sa chair par la mort, pour vous présenter saints, irrépréhensibles et sans reproche devant lui. 5

La gracieuse grâce de l’Evangile se déroule comme un fleuve impétueux de Paul en exhortant: «Tu es loin d’être petit, tu es béni de demeurer saint, dans un nouvel état, un lieu de grâce et de paix avec Dieu! La croix a fait la paix avec toutes choses, dans les cieux et sur la terre, ne bougez pas de cette vérité, vous ne pouvez rien faire pour que Jésus ait payé tout! … Par son sang, devant Dieu, nous sommes maintenant saints, irrépréhensibles! Ne perdez pas de vue Qui a fait cela! Ne perdez jamais l’espoir dans la miséricorde de Dieu!

2014-10-10 08.20.02 Comme Paul plume d’une prison à Rome, il annonce triomphalement tout coût nécessaire pour suivre Jésus vaut la récompense, Dieu lui-même, l’amour descendent:

Il y a beaucoup de souffrance à faire dans ce monde – le genre de souffrance que le Christ prend. Je me réjouis de la chance de prendre ma part dans la part de l’église de cette souffrance. Quand je suis devenu un serviteur dans cette église, j’ai éprouvé cette souffrance comme cadeau pure, la manière de Dieu de m’aider à vous servir, mettant dehors le tru entier. Ce mystère a été gardé dans le noir pendant une longue période, mais maintenant il est à l’air libre. Dieu voulait que tout le monde, et pas seulement les juifs, connaissent ce secret riche et glorieux à l’intérieur et à l’extérieur, indépendamment de leur origine, indépendamment de leur statut religieux. Le mystère en bref est juste ceci: le Christ est en vous, donc vous pouvez regarder vers l’avant pour partager dans la gloire de Dieu. C’est si simple. Voilà la substance de notre Message 6.

Christ en vous, l’espérance de la gloire.

Voici la raison de notre joie, de notre espoir et de notre espérance dans la grâce du Père Dieu à Ses enfants. Christ en vous, l’étonnant mystère de Dieu à l’intérieur, nous arme l’Église avec un pouvoir illimité, une miséricorde illimitée, un amour illimité pour un monde qui a envie de goûter et de voir que le Seigneur est bon.

«O Eglise, vous avez les biens!», Souffla l’Esprit à travers la plume de Paul, «embrassez donc la gloire de la souffrance et la joie en tant que citoyens de ce saint Royaume. Vivez une vie d’amour qui attire l’attention de tous! ”

«C’est tout au sujet de Christ!», Encourage Paul, «ne perdez donc pas cette simple vérité! Comme vous avez donc reçu le Christ Jésus, le Seigneur, marchez en Lui, enracinés et édifiés en Lui et établis dans la foi, comme vous avez été enseignés, abondant en elle avec des actions de grâces.7

Christ est vous, est l’incroyable histoire de gloire de l’évangile.

2014-10-10 07.40.41L’amour est venu à nous tous!

Que nos cœurs et nos esprits changent pour être conduits par l’Esprit, afin que nous puissions porter cette réalité du Christ et Son amour dans le monde entier.

Prions: Notre Père, Seigneur Dieu Tout-Puissant, nous prions pour que la vérité de l’Évangile ait un impact sur notre cœur aujourd’hui. Saint-Esprit, apporteriez-vous la révélation de cette vérité et nous transporterez-vous vers une plus grande connaissance aujourd’hui? Que nos mythes, ces mensonges, ces présomptions et ces plaintes tombent devant la sainte vérité de ta Parole! Puissions-nous rester en Toi, Seigneur Jésus, et que nos coeurs abondent en remerciements pour la gloire de cette bonne nouvelle, que nous sommes en Toi, l’Espoir de Gloire! En Votre Nom, nous prions. Amen.

Lecture de la Bible cette semaine: Colossiens

Lecture de la Bible la semaine prochaine: 1 et 2 Thessaloniciens

Guide d’étude:

Il dit dans Ps 73:28 dit combien il est bon de demeurer près avec Dieu. Beaucoup ont du mal à croire que le Christ est en fait avec nous. Vous battez-vous pour accepter cette proximité de Dieu?
L’hérésie de Colosses était semblable aux systèmes de croyances aujourd’hui dans beaucoup d’autres pratiques religieuses. Comment connaître personnellement la divinité toute puissante, suprême, bien au-dessus de toute autre divinité, Dieu, notre Seigneur Jésus-Christ, vous donne-t-il confiance pour vaincre les mythes et les mensonges de l’hérésie contemporaine?
L’Esprit Saint est notre meilleure ressource pour la révélation. Demandez-lui de vous révéler la vérité de cette lettre cette semaine. Voyez si votre perspective se déplace autour du Christ en Vous, l’Espoir de Gloire.
[1] Colossiens 1: 9-12, LSG.

[2] Copeland, Mark. Schéma exécutif. Introduction à Colossiens. http://www.ccel.org/contrib/exec_outlines/colo/colo_00.htm

[3] Colossiens 1:23, LSG.
[5] Colossiens 1: 15-18, LSG.
[4] Colossiens 1: 19-22, LSG.

[6] Colossiens 1: 24-27, MSG.
[7] Colossiens 2: 6, LSG.

Love Came with Certain Focus L’amour est arrivé avec une certaine vue

cid_22d08cb5-7675-402c-81a8-b729951442a8

Celebrate God all day, every day. I mean, revel in him! Make it as clear as you can to all you meet that you’re on their side, working with them and not against them. Help them see that the Master is about to arrive. He could show up any minute! Don’t fret or worry. Instead of worrying, pray. Let petitions and praises shape your worries into prayers, letting God know your concerns. Before you know it, a sense of God’s wholeness, everything coming together for good, will come and settle you down. It’s wonderful what happens when Christ displaces worry at the center of your life.

Summing it all up, friends, I’d say you’ll do best by filling your minds and meditating on things true, noble, reputable, authentic, compelling, gracious – the best, not the worst; the beautiful, not the ugly; things to praise, not things to curse. Put into practice what you learned from me, what you heard and saw and realized. Do that, and God, who makes everything work together, will work you into his most excellent harmonies.  Philippians 4: 4-9 The Message

Paul wrote these words chained to a prison wall. Not hopeless, he witnessed how the word about Jesus was spreading by the sheer example of Paul’s peace in the bowels of a prison, remarking how his life of loving people in every circumstance gave credence to the good news of Jesus Christ, living Son of God.

In this turbulent time, with Facebook and Twitter lit up like Christmas with wars of words and global fears abounding, Paul offers good counsel to checking what we are thinking.  Stay focused on the good, the noble, the excellent and the true, Paul remarks.  Don’t get caught in the fly paper of fear mongers who love the power of pulling you off path. Stay put in the certain goodness of God in your life. Invest some time in daily prayer to consider God and meditate upon the good, instead of the evil.

There is a scene in the film, Tomorrowland, when the heroine Casey, struggling to make sense of a day filled with doomsday reports, rehearses to her dad, “There are two wolves and they are always fighting. One is darkness and despair. The other is light and hope. Which wolf wins?”, to which she answers, “Whichever one you feed.”

Outcomes often depend on our expectation.  Hebrews 11:1 states, “This trust in God, this faith, is the firm foundation under everything that makes life worth living. It’s our handle on what we can’t see.” (MSG)  Like Paul, and that character in the film, we need to feed faith, not fear. We must crush fear and worry with the Greatness of our God.

Paul survived prison, stoning, crushing competition, persecution and disappointment by feeding his hope with faith in God, effectively  fighting off gnawing anxiety, health concerns, heart wrenching grief and separation from his friends, even the politics of Roman oppression which had landed him in jail.

Paul reminds his friends that our Good Father in heaven, Daddy God, is more than able to manage our crisis: “You can be sure that God will take care of everything you need, his generosity exceeding even yours in the glory that pours from Jesus. Our God and Father abounds in glory that just pours out into eternity.”(Phil 4:19-20 MSG).

It’s time to see worry as the enemy it is and block its access to our minds.  Through the power of prayer, our mind will refocus on God’s goodness. In that secret place of intimacy God matters more than your current conflict. “It’s wonderful when Christ displaces the worry in your lives”(see above).

As the torrent of hatred and racism and fury increases, people must choose a different focus. As we focus on God, His peace will come and wash away every sentiment of powerlessness, both personal and global, with the flow of His certain incredible power and protection as children of God. Once we see clearly again, it is our opportunity as children of God to roll up our sleeves and fight with supernatural weapons of prayer and love and agreement and hope and then witness God’s huge impact on this clamorous hurting world.

birds

Like these small birds, huddled within the branches of my Father’s spruce tree, God’s love is a certain shelter in this current storm. Paul’s words in Philippians must become standard operations as we navigate the beauty and difficulty of the storms we each face. From a place of our great strength in Christ, we must hold out the word of hope to those despairing, ushering them into His protection and provision and care that we can access, moment by moment through our life in Christ, even as Paul did, some two thousands years ago.

Let’s Pray:  Lord God Almighty, we duck beneath Your arms, this day and wait in Your Presence. May Your Goodness so capture our hearts, that we see again and soar bravely back into every pressure, with the certain knowledge of Your love and Your power through Christ Jesus.  Holy Spirit, show us where to unplug, show us what we are feeding on, empower us to shift back into rhythms of grace and peace once more.  May the glory of be God be witnessed through our lives, as we each remember Who our God is and who we are, His beloved kids, in these remarkable times. O Father, give us the grace to speak Your words of life, to push against this present darkness with the Light of Christ, to show those caught in the cruelty of the season that shelter is certain for all who will trust in You. Amen.

Reading This Week:  Philippians

Reading Next Week: Colossians

Study Guide

  1. Paul says, “I’ve got my eye on the goal, where God is beckoning us onward – to Jesus. I’m off and running, and I’m not turning back. So let’s keep focused on that goal, those of us who want everything God has for us.”(3: 13-15 MSG). How are you keeping your focus on Jesus?
  2. What changes do you need to make to keep that focus?
  3. When speaking of all his credentials as a Jew, Paul says  “I gave up all that inferior stuff so I could know Christ personally, experience his resurrection power, be a partner in his suffering, and go all the way with him to death itself.” Phil 3:20 MSG  Have you encountered a relationship with Jesus like Paul?
  4. Do you want to live the ALL IN Life that Paul experienced?  Why or why not?
  5. What parts of your life pull you away from experiencing Christ, the love of Your Father, the comfort of the Holy Spirit?
  6. Have you asked Holy Spirit to shift you into freedom from every ambition other than Christ?  What might that look like, in practice?

Note:  Thank you Don Barill, for the beautiful bird photos and Tracy Barill, for the spectacular photo of Vancouver in Snow.

Français ici!

winter-treesApprécie Dieu toute la journée, tous les jours.

Je veux dire, délectez-vous de lui! Rendre aussi clair que vous pouvez à tout ce que vous rencontrez que vous êtes de leur côté, en travaillant avec eux et non contre eux. Aidez-les à voir que le Maître est sur le point d’arriver. Il pourrait apparaître n’importe quand! Ne vous inquiétez pas. Au lieu de vous inquiéter, priez. Laissez les pétitions et les louanges façonner vos soucis en prières, en laissant Dieu connaître vos préoccupations. Avant que vous le sachiez, un sentiment de la plénitude de Dieu, tout ce qui se réunit pour le bien, viendra vous assouvir. C’est merveilleux ce qui arrive quand le Christ déplace l’inquiétude au centre de votre vie.

En résumé, amis, je dirais que vous feriez mieux en remplissant vos esprits et en méditant sur des choses vraies, nobles, honorables, authentiques, convaincantes, gracieuses – le meilleur, pas le pire; Le beau, pas le laid; Choses à louer, pas des choses à maudire. Mettez en pratique ce que vous avez appris de moi, ce que vous avez entendu et vu et réalisé. Faites cela, et Dieu, qui fait tout travailler ensemble, vous travaillera dans ses harmonies les plus excellentes. Philippiens 4: 4-9 Le message

Paul a écrit ces mots enchaînés à un mur de prison. Pas sans espoir, il a vu comment le mot de Jésus se répandait par l’exemple pur de la paix de Paul dans les entrailles d’une prison, remarquant comment sa vie de personnes affectueuses dans chaque circonstance a donné crédit à la bonne nouvelle de Jésus-Christ, Fils vivant de Dieu .

Dans ce temps turbulent, avec Facebook et Twitter allumé comme Noël avec des guerres de mots et des peurs globales abondante, Paul offre un bon conseil pour vérifier ce que nous pensons. Restez concentré sur le bon, le noble, l’excellent et le vrai, remarque Paul. Ne soyez pas pris dans le papier mouche de mongers de la peur qui aiment la puissance de vous tirer hors du chemin. Restez mis dans la bonté certaine de Dieu dans votre vie. Investissez un peu de temps dans la prière quotidienne pour considérer Dieu et méditer sur le bien, au lieu du mal.

Il ya une scène dans le film, Tomorrowland, quand l’héroïne Casey, luttant pour donner un sens à une journée remplie de rapports du jour du jugement dernier, répète à son père: «Il ya deux loups et ils se battent toujours: l’un est l’obscurité et le désespoir. L’autre est la lumière et l’espoir. Quel loup gagne? “, Auquel elle répond,” Quel que soit celui que vous nourrissez. ”

Les résultats dépendent souvent de notre attente. Hébreux 11: 1 déclare: «Cette confiance en Dieu, cette foi, est le fondement solide de tout ce qui rend la vie digne d’être vécue. C’est notre poignée sur ce que nous ne pouvons pas voir. (MSG) Comme Paul, et ce personnage dans le film, nous devons nourrir la foi, pas la peur. Nous devons écraser la peur et l’inquiétude avec la grandeur de notre Dieu.

Paul a survécu à la prison, à la lapidation, à l’écrasement de la concurrence, à la persécution et à la déception en nourrissant son espoir avec la foi en Dieu, luttant efficacement contre l’anxiété rongée, les problèmes de santé, la douleur déchirante et la séparation de ses amis. prison.

Paul rappelle à ses amis que notre Bon Père céleste, Dieu Papa, est plus que capable de gérer notre crise: «Vous pouvez être sûr que Dieu prendra soin de tout ce dont vous avez besoin, de sa générosité même supérieure à la gloire qui vient de Jésus Notre Dieu et notre Père abondent dans la gloire qui se déverse dans l’éternité. »(Phil 4: 19-20 MSG).

Il est temps de voir l’inquiétude comme l’ennemi qu’il est et de bloquer son accès à nos esprits. Par le pouvoir de la prière, notre esprit se recentrera sur la bonté de Dieu. Dans ce lieu secret d’intimité, Dieu importe plus que votre conflit actuel. «C’est merveilleux quand le Christ déplace l’inquiétude dans vos vies» (voir ci-dessus). Au fur et à mesure que le torrent de la haine, du racisme et de la fureur augmente, les chrétiens doivent choisir un autre foyer. Alors que nous nous concentrons sur Dieu, Sa paix viendra et nous laverons tous les sentiments d’impuissance, personnels et globaux, avec le flux de Son incroyable pouvoir et sa protection incroyables comme enfants de Dieu. Une fois que nous voyons clairement à nouveau, c’est notre occasion comme enfants de Dieu de rouler nos manches et de combattre avec des armes surnaturelles de la prière et l’amour et l’accord et l’espoir et puis, voir un impact énorme sur ce monde clamoroso blesser.

 

chickadeeComme ce petit oiseau, blottis dans les branches de l’épinette de mon Père, l’amour de Dieu est un refuge certain dans cette tempête actuelle. Les paroles de Paul dans les Philippiens sont des opérations courantes à mesure que nous naviguons dans la beauté et la difficulté des tempêtes auxquelles nous faisons face, d’une place de grande force dans le Christ, en présentant la parole d’espérance aux désespérés, Et les soins que nous bénéficions maintenant.

Prions: Seigneur Dieu tout-puissant, nous nous baissons sous tes bras, ce jour et attendons, en ta présence, jusqu’à ce que ta bonté capte nos cœurs, afin que nous puissions le revoir, puissent remonter courageusement dans toutes les pressions, L’amour et ta puissance par le Christ Jésus. Saint-Esprit, montrez-nous où débrancher, ce que nous nourrissons, comment revenir en rythmes de grâce et de paix une fois de plus. Que la gloire d’être Dieu soit témoin de notre vie, comme chacun se souvient Qui est notre Dieu et qui nous sommes, ses enfants bien-aimés, en ces temps remarquables. O Père, donnez-nous la grâce de parler vos paroles de vie, de pousser contre cette obscurité actuelle avec la Lumière du Christ, de montrer à ceux qui sont pris dans la cruauté de la saison que l’abri est certain pour tous ceux qui auront confiance en Toi. Amen.

Lecture cette semaine: Philippiens

Lire la semaine prochaine: Colossiens

Guide d’étude

  • Paul dit: «Je me suis fixé sur le but, où Dieu nous fait signe vers Jésus, je suis en marche et je ne me retourne pas. Qui veulent tout ce que Dieu a pour nous. »(3: 13-15 MSG).
  • Comment gardez-vous votre attention sur Jésus?
  • Quels changements devez-vous apporter pour garder cette concentration?
  • Lorsqu’il parle de toutes ses qualités de Juif, Paul dit: «J’ai renoncé à toutes ces choses inférieures pour que je puisse connaître le Christ personnellement, expérimenter son pouvoir de résurrection, être un partenaire dans sa souffrance et aller jusqu’au bout avec lui jusqu’à la mort même. ” Phil 3:20 MSG Avez-vous rencontré une relation avec Jésus comme Paul?
  • Voulez-vous vivre le TOUT EN LA vie que Paul a vécu? Pourquoi ou pourquoi pas?
  • Quelles parties de votre vie vous éloignent de l’expérience du Christ, de l’amour de votre Père, du réconfort du Saint-Esprit?
  • Avez-vous demandé à l’Esprit Saint de vous libérer de toute autre ambition que le Christ? Qu’est-ce que cela pourrait ressembler, en pratique?

Love Comes Down with Legitimacy/L’amour arrive avec la légitimité

cars-yellow-vehicle-vintageComparison can be painful.

Have you ever been compared to another and found less than favorable?  Do you remember the sting of that comparison?  Whether it was last in line, last draft pick or not picked at all, we all know the pain of “not good enough”.

The believers of Ephesus had bravely renounced their idolatry, risked everything for Jesus and daily lived their testimony of Christ through their love walk. Along came the Religious, with their clipboards and credentials, who sniffed, sneered, then stamped “Rejected” on the whole group of Ephesians. “Not good enough unless Circumcised” they declared, as they labeled the Gentile church unacceptable. This messianic Jew posse road into town, postured as judges and then informed the new church that membership to the family would be bought at a messy price: circumcision.

In response to the news, Apostle Paul, the former bona fide card holding member of the Religious Persecution Party, RPP to insiders, was determined the incredible faith of the Ephesians would not succumb to this critical spirit demanding Jewish conversion for Gentile believers. Standing up tall, Paul implored his friends to do the same, as he reminded believers of their true status: children of God Almighty. Life in Christ had NOTHING to do with their old life as Jews,Gentiles, masters or slaves. Heaven’s adoption was all about our Father’s choice, a decision made in LOVE, before the earth was even formed. Paul was determined to give honour where honour was due:

Blessed be the God and Father of our Lord Jesus Christ, who has blessed us with every spiritual blessing in the heavenly places in Christ, just as He chose us in Him before the foundation of the world, that we should be holy and without blame before Him in love, having predestined us to adoption as sons by Jesus Christ to Himself, according to the good pleasure of His will,to the praise of the glory of His grace, by which He made us accepted in the Beloved.[Ephesians 1: 3-6, NKJV]

With efficiency, Paul slew the heart-crushing dragon of rejection with the sword of God’s amazing grace:

In Him we have redemption through His blood, the forgiveness of sins, according to the riches of His grace which He made to abound toward us in all wisdom and prudence,having made known to us the mystery of His will, according to His good pleasure which He purposed in Himself,that in the dispensation of the fullness of the times He might gather together in one all things in Christ, both which are in heaven and which are on earth–in Him. In Him also we have obtained an inheritance, being predestined according to the purpose of Him who works all things according to the counsel of His will, that we who first trusted in Christ should be to the praise of His glory. In Him you also trusted, after you heard the word of truth, the gospel of your salvation; in whom also, having believed, you were sealed with the Holy Spirit of promise,who is the guarantee of our inheritance until the redemption of the purchased possession, to the praise of His glory.[Ephesians 1: 7-14]

hand1More than anyone, Paul knew legitimacy as God’s kids doesn’t come from a religious stamp of approval. Our rights to enter into the grace of God doesn’t come through a birth certificate, money in our bank or even the priest’s nod. It is according to Father God’s good pleasure and through Christ’s incredible sacrifice, that we are forgiven, blessed, enriched, provided for,  all for His praise.

In fact, the Holy Spirit is our defining proof that we are fully accepted into Father’s family, certainly not circumcision.

Not performance, not birthright, not place of origin, not gender, not anything BUT Christ makes us acceptable before God. Jesus Christ is the One and Only who brings us to the Father.  There is no other way.

With frank honesty, Paul exhorts the Ephesians to remember how they came from darkness and heard the truth of the gospel:

But God, who is rich in mercy, because of His great love with which He loved us,even when we were dead in trespasses, made us alive together with Christ (by grace you have been saved),and raised us up together, and made us sit together in the heavenly places in Christ Jesus…For by grace you have been saved through faith, and that not of yourselves; it is the gift of God,not of works, lest anyone should boast.For we are His workmanship, created in Christ Jesus for good works, which God prepared beforehand that we should walk in them. [Ephesians 2: 3-6,8-10]

Only God has the right to boast about His children, His workmanship. This life through Christ is God’s idea, not man’s.  As new creations, God’s plan is for His adopted children to become just like His Son. Not better Jews, not refurbished Gentiles but little Christs. Circumcision avails nothing in the sphere of transformation and Paul was determined the church would receive the grace of God without measure, without reservation and with utter thanksgiving.

pexels-photoPaul longed for the Church to grasp the immense revelation of His grace:

I bow my knees to the Father of our Lord Jesus Christ,from whom the whole family in heaven and earth is named,that He would grant you, according to the riches of His glory, to be strengthened with might through His Spirit in the inner man, that Christ may dwell in your hearts through faith; that you, being rooted and grounded in love, may be able to comprehend with all the saints what is the width and length and depth and height–to know the love of Christ which passes knowledge; that you may be filled with all the fullness of God. Now to Him who is able to do exceedingly abundantly above all that we ask or think, according to the power that works in us,to Him be glory in the church by Christ Jesus to all generations, forever and ever.[Ephesians 3: 14-21]

Paul urged believers to shift from the hamster wheel of seeking legitimacy from people and consider instead the greater purpose to reveal the Body of Christ on earth:

that we may grow up in all things into Him who is the head–Christ–from whom the whole body, joined and knit together by what every joint supplies, according to the effective working by which every part does its share, causes growth of the body for the edifying of itself in love (Ephesians 4: 32 – 5:2).

The Body of Christ is the ultimate delight for our heavenly Father.  Paul says “Therefore be imitators of God as dear children. And walk in love, as Christ also has loved us and given Himself for us, an offering and a sacrifice to God for a sweet-smelling aroma.”[Ephesians 6: 10-18]

Rainbow and FireLet’s pray: Holy Spirit, lead us forward in deeper revelation of Christ’s love, that we may be imitators of God, full of kindness and love for ourselves and each other.  Lord Jesus, thank You for the cross, that bloody tree where You so valiantly persevered, wrestling all of hell for the joy of our adoption!  We reverence You, Father, this day, in humble and awesome thanksgiving. Through Christ, we are truly Yours.  As your children, may Your grace change us forever, that we will walk in love, and bring a sweet fragrance of sacrifice everywhere You lead us. Holy Spirit, lead on, we pray! Amen!

This Week’s Reading: Ephesians

Next Week’s Reading: Philippians

Study Questions

1. How does rejection affect your ability to synthesize as the Body of Christ?

2. Do you have loving connectivity in your faith community? Why or why not?

3. What do you feel you must do in order to earn the right to step into relationship with God the Father?

4. How does Paul’s letter to the Ephesians reshape your perspective on grace, identity, or love?

Français Ici!

Processed with VSCOcam with lv03 presetLa comparaison peut être douloureuse.

Avez-vous déjà été comparé à un autre et trouvé moins favorable? Vous souvenez-vous de l’aiguillon de cette comparaison? Qu’il s’agisse du dernier en ligne, du dernier projet de sélection ou pas choisi du tout, nous savons tous la douleur de «pas assez bon».

Les croyants d’Éphèse avaient bravement renoncé à leur idolâtrie, risqué tout pour Jésus et quotidiennement vécu leur témoignage du Christ par leur promenade d’amour. Les Religieux, accompagnés de leurs presse-papiers et de leurs lettres de créance, venaient renifler, ricaner, puis marquer «Rejeté» sur tout le groupe des Ephésiens. “Pas assez bon à moins que circoncis”, ils ont déclaré, comme ils ont étiqueté l’église des gentils inacceptable. Cette messe juive messianique se posait en juges. Ils ont informé la nouvelle église que l’adhésion à la famille serait achetée à un prix: la circoncision.

En réponse à cette nouvelle, l’apôtre Paul, ancien membre fidèle du Parti de persécution religieuse, RPP aux initiés, a été déterminé que la foi incroyable des Ephésiens ne succomberait pas à l’esprit critique exigeant la conversion juive pour les croyants païens. Debout haut, Paul implorait ses amis de faire de même, comme il a rappelé aux croyants de leur véritable statut: les enfants de Dieu Tout-Puissant. Leur vie nouvelle en Christ n’avait rien à voir avec leur ancienne vie de Juifs, de Gentils, de maîtres ou d’esclaves. L’adoption du Ciel était tout au sujet du choix de notre Père, une décision prise dans l’AMOUR, avant que la terre soit même formée:

Béni soit le Dieu et le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes du Christ, comme il nous a choisis en lui avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et sans reproche avant Il nous a prédestinés à être adoptés comme fils par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce, par laquelle il nous a fait accepter dans le Bien-aimé [Ephésiens 1: 3-6, NKJV]

Avec efficacité, Paul a tué le dragon écrasant du rejet avec l’épée de la grâce étonnante de Dieu:

En lui, nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés, selon les richesses de sa grâce, qu’il a fait abonder pour nous en toute sagesse et prudence, en nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon son bon plaisir Dans la dispensation de la plénitude des temps, il rassemblera en lui toutes choses en Christ, celles qui sont dans le ciel et qui sont sur la terre – en Lui. En Lui, nous avons aussi obtenu un héritage , Étant prédestinés selon le but de Celui qui opère toutes choses selon le conseil de Sa volonté, que nous qui avons d’abord cru en Christ devrait être à la louange de Sa gloire. En Lui, vous avez également fait confiance après avoir entendu la parole de vérité , L’évangile de votre salut; En qui aussi, ayant cru, vous avez été scellés du Saint-Esprit de promesse, qui est la garantie de notre héritage jusqu’à la rédemption de la possession achetée, à la louange de sa gloire [Ephésiens 1: 7-14]

Man feeling freedom on open seaPlus que quiconque, Paul savait que la légitimité comme enfants de Dieu ne vient pas d’un timbre religieux d’approbation. Nos droits à entrer dans la grâce de Dieu ne viennent pas par un certificat de naissance, de l’argent dans notre banque ou le clin d’œil du prêtre. Selon le bon plaisir du Père Dieu et grâce au sacrifice incroyable du Christ, nous sommes pardonnés, bénis, enrichis, pourvus et tous pour sa louange. Le Saint-Esprit est notre preuve déterminante que nous sommes pleinement acceptés dans la famille du Père. Pas la performance, pas le droit d’aînesse, pas le lieu d’origine, pas le genre, pas n’importe quoi, mais le Christ nous rend acceptable devant Dieu.

Avec une sincère honnêteté, Paul exhorte les Éphésiens à se rappeler comment ils sont venus des ténèbres et ont entendu la vérité de l’Évangile:

Mais Dieu, qui est riche de miséricorde, à cause de son grand amour avec lequel il nous a aimés, même quand nous étions morts dans nos offenses, nous a rendus vivants avec Christ (par grâce vous avez été sauvés), et nous a ressuscités ensemble, et Nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Christ Jésus … Car par la grâce vous avez été sauvés par la foi, et cela pas de vous-mêmes; C’est le don de Dieu, non pas des œuvres, de peur que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, créé en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance pour que nous marchions en elles. [Ephésiens 2: 3-6,8-10]

Seul Dieu a le droit de se vanter de ses enfants, de son travail. Cette vie en Christ est l’idée de Dieu, pas celle de l’homme. En tant que nouvelles créations, le plan de Dieu est que ses enfants adoptifs deviennent comme son Fils. Pas de meilleurs juifs, pas des Gentils rénovés mais de petits Christs. Paul prie ensuite pour que l’Église puisse saisir la révélation de sa grâce:

Je plie mes genoux devant le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, d’où est nommée toute la famille des cieux et de la terre, afin qu’Il vous accorde, selon les richesses de sa gloire, d’être fortifiés par la puissance par Son Esprit dans l’intérieur Homme, afin que Christ demeure dans vos cœurs par la foi; Que vous, enracinés et fondés dans l’amour, soyez capable de comprendre avec tous les saints, quelle est la largeur et la longueur, la profondeur et la hauteur – connaître l’amour du Christ qui transmet la connaissance; Afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu. Or, à celui qui est capable de faire abondamment au-dessus de tout ce que nous demandons ou pensons, selon la puissance qui agit en nous, à lui la gloire dans l’Église par le Christ Jésus à toutes les générations, aux siècles des siècles [Ephésiens 3: 14. -21]

Comme Paul exhorte les croyants à passer de la roue hamster de la recherche de la légitimité des gens et plutôt, considérer le plus grand but pour l’Église comme le Corps du Christ, il exhorte les Éphésiens à «dire la vérité dans l’amour, afin que nous puissions grandir en tout Les choses en Lui qui est la tête – le Christ – dont tout le corps, uni et uni par ce que chaque joint fournit, selon le travail efficace par lequel chaque partie fait sa part, provoque la croissance du corps pour l’édification de Même dans l’amour »(Ephésiens 4: 32-5: 2).

Le Corps du Christ est le délice ultime pour notre Père céleste? Paul dit: “Soyez donc des imitateurs de Dieu comme des enfants chers. Et marchez dans l’amour, comme Christ nous a aussi aimés et s’est donné lui-même pour nous, offrande et sacrifice à Dieu pour un parfum odorant “(Ephésiens 6: 10-18).

pexels-photo

Prions: Esprit Saint, nous conduire vers une profonde révélation de l’amour du Christ, afin que nous soyons des imitateurs de Dieu, pleins de bonté et d’amour pour nous-mêmes et les uns pour les autres. Seigneur Jésus, merci pour la croix, cet arbre sanglant où tu as si vaillamment persévéré, luttant contre l’enfer pour la joie de notre adoption! Nous vous vénérons, Père, en ce jour, en humble et impressionnante action de grâces. Par Christ, nous sommes vraiment à vous. Comme vos enfants, que votre grâce nous change à jamais, que nous allons marcher dans l’amour, et apporter un parfum doux de sacrifice partout où vous nous conduire. Esprit Saint, avancez, prions! Amen!

Cette semaine de lecture: Ephésiens

Prochaine semaine de lecture: Philippiens

Questions d’étude

1. Comment “tricoter ensemble dans l’amour” affecter vos choix avec le Corps de Christ?

2. Avez-vous une connexion amoureuse dans votre communauté de foi? Pourquoi ou pourquoi pas?

3. Avez-vous souffert du rejet à l’église? Non-acceptation? Comment réagissez-vous?

4. Que pensez-vous que vous devez faire pour gagner le droit d’entrer en relation avec Dieu le Père?

5. Comment la lettre de Paul aux Ephésiens remodèle-t-elle votre perspective sur la grâce, l’identité ou l’amour?

Love Came Down with Legitimacy/ l’amour est arrivée avec la vérité que nous sommes fils

An acquaintance of mine once told me the heartbreaking tale when he and his wife fostered three boys in their early teens. Though the kids lived in a house full of love and acceptance, the three siblings rejected the couple, unable to transition from homeless orphans to beloved sons. The teens stole food though there was plenty in the kitchen having been broken by hunger in their younger years. They demanded more than their share, unable to see the value of community, nor willing to trust that they would be cared for if they embraced the family who only wanted their best. The breaking point came when they beat the wife, as they acted aggressively against their adopted parents, destroying their chance for a home as they struggled with huge issues of legitimacy and dignity. 

Legitimacy is like the song, “I know who God says I am, what He says I am, where He says I’m at, I know who I am ” by Sinach. It’s ignoring those long years of homeless and believing instead, that Jesus Christ is your Door to God’s “Welcome Home”, stepping over the threshold of sin and pain, and reaching for your Father’s deep abiding love.

Sadly, many of us battle bitter loud voices of rejection even as we try to accept the love of our Father.Though we may enter relationship with Jesus, many believers are not able to truly accept the new covenant reality as God’s adopted children. Instead, unable to trust our blood-sealed adoption papers, we try to force God to bless us for our try hard attempts, our incessant good works, sowing bitter seeds of self-righteousness or religious legalism, and missing the grace. When we reject our position as an adopted son of God through Christ Jesus, we then miss the freedom God intended by our refusal to trust Him at His word.

Paul was wrecked when the Galatians believed false teachers who insisted that circumcision was mandatory for salvation. Paul was grieved his beloved friends missed the glorious grace of the gospel and were choosing circumcision as their sign of being accepted by God. With agony, he launched a full assault against the lies that anything else was needed to gain access to God other than Christ. Like a father who grabs hold of a toddler before he stumbles, Paul reached hard for the church to convince us all that we are redeemed by Christ before the Living God, who now, gloriously, has become our Forever Father:

But when the fullness of the time had come, God sent forth His Son, born of a woman, born under the law, to redeem those who were under the law, that we might receive the adoption as sons. And because you are sons, God has sent forth the Spirit of His Son into your hearts, crying out, “Abba, Father!” Therefore you are no longer a slave but a son, and if a son, then an heir of God through Christ. But then, indeed, when you did not know God, you served those which by nature are not gods. But now after you have known God, or rather are known by God, how is it that you turn again to the weak and beggarly elements, to which you desire again to be in bondage?[i]

Paul understood how the false god of Try Harder enslaves. He had once labored under the deception of legalism and persecuted the Lord’s beloved with blood-thirsty intent; he knew too well the chains which the Galatians were fitting for themselves. Just as Love came and arrested Paul in his blind pursuit, so Paul urged the Galatians to remember the glory given to them, that they are indeed heirs of God through Christ, duly validated by the seal of promise, which is the Holy Spirit given to all who would believe in Jesus Christ.

Paul implored the Galatians to fully embrace the truth of the gospel and live as sons, not slaves. Broken hearted by persecution, death and disappointment, the church would not transition to the freedom Christ purchased. Paul begged his blinded friends to look again:

Stand fast therefore in the liberty by which Christ has made us free, and do not be entangled again with a yoke of bondage.Indeed I, Paul, say to you that if you become circumcised, Christ will profit you nothing. And I testify again to every man who becomes circumcised that he is a debtor to keep the whole law.You have become estranged from Christ, you who attempt to be justified by law; you have fallen from grace.For we through the Spirit eagerly wait for the hope of righteousness by faith.For in Christ Jesus neither circumcision nor uncircumcision avails anything, but faith working through love.You ran well. Who hindered you from obeying the truth? This persuasion does not come from Him who calls you.[ii]

From that place of authority and truth of one who lived as a son of God through Christ Jesus, Paul rebuked the perversion of the gospel as he declared “this persuasion does not come from Him who calls you.” Paul rested in the redemption of the cross, that finished work by Jesus Christ, the blood of the Spotless Lamb who atoned for every and all sin of the world. Paul pressed the Galatians to turn and accept Christ’s overflowing grace, to recognize the fruit of the “teachers” who brought the false circumcision theology as he threw down the litmus test for true Christianity: Look at the love walk. “For all the law is fulfilled in one word, even in this: “You shall love your neighbor as yourself.”, begging the church to look at the loveless walk of legalistic teachers who add extra burdens, when none have been required by God Himself. [iii]

Paul urged all to be led by the Holy Spirit, the wonderful Tutor for life as a son. The Spirit-led life will slay the lies of the flesh which cannot accept God’s word as true. The Spirit is key to transitioning from slaves to sons:

Walk in the Spirit, and you shall not fulfill the lust of the flesh.For the flesh lusts against the Spirit, and the Spirit against the flesh; and these are contrary to one another, so that you do not do the things that you wish.But if you are led by the Spirit, you are not under the law.

Now the works of the flesh are evident, which are: adultery, fornication, uncleanness, lewdness, idolatry, sorcery, hatred, contentions, jealousies, outbursts of wrath, selfish ambitions, dissensions, heresies, envy, murders, drunkenness, revelries, and the like; of which I tell you beforehand, just as I also told you in time past, that those who practice such things will not inherit the kingdom of God.

But the fruit of the Spirit is love, joy, peace, longsuffering, kindness, goodness, faithfulness, gentleness, self-control. Against such there is no law.And those who are Christ’s have crucified the flesh with its passions and desires.If we live in the Spirit, let us also walk in the Spirit.[iv]

Paul offered the love of God as the master key which opens every door, unlocks chains of deception, ushers us into true freedom. If we are led by your flesh, our reason, logic, emotion or past realities before Christ, we will keep reaching guilty into cupboards, denying the grace of Christ. Trust His love. Stop living as starving orphans in God’s palace.

Though we are each fully adopted by God Almighty, sadly, we can each remain fully orphaned in the bondage of our unbelief. Little wonder this letter is so passionate. Paul wants the Church to walk the glorious life as sons of the Father that we may inherit and then advance His Kingdom on earth as it is in heaven. Only true sons will transform this world with the power of the gospel. Have you accepted your incredible status as one of God’s kids? Do you know the plans Father has for you? Are you willing to trust His great love this day?

Let’s pray: O Father, thank you for adopting us, for choosing us as your kids! Holy Spirit, lead us into the fullness of this freedom, and help us live glorious lives abundant with the fruit of Your Spirit. Lord Jesus, may we never turn away from the freedom You purchased for us on that brutal bloody cross. We choose this day to trust in the fullness of Your gospel and shout our thanksgiving with all of our hearts to you today! Amen.

 This Week’s Reading Galatians

Next Week’s Reading Ephesians

Study Question: This Week, as You pray, every day, ask the Father just one question: Daddy, what do you love about me? Journal, pray, record, paint, dance, sing His answers! As you build intimacy with the Father, He will align your relationship with Him by the Spirit. This is actually a 30 Day Challenge. IF you can spend 30 days getting to know the delight of the one who created you, your life will forever be changed.

[i] Galatians 4: 4-9, NKJV.

[ii] Galatians 5: 1-8, NKJV.

[iii] Galatians 5: 14, NKJV.

[iv] Galatians 5: 16-25 NKJV.


 Une connaissance de la mine une fois me le conte déchirant quand lui et son épouse favorisé trois garçons au début de leur adolescence. Bien que les enfants vivaient dans une maison pleine d’amour et d’acceptation, les trois frères et sœurs a rejeté les deux, incapables de transition des orphelins sans abri et fils bien-aimés. Les adolescents ont volé alimentaire s’il y en avait beaucoup dans la cuisine ayant été rompue par la faim dans leurs jeunes années. Ils ont exigé plus de leur part, incapable de voir la valeur de la Communauté, ni disposé à la confiance qu’ils seraient pris en charge si ils embrassèrent la famille qui ne voulait que leur meilleur. Le point de rupture est venu quand ils ont battu la femme, qu’ils ont agi de manière agressive contre leurs parents adoptifs, détruisant leur chance pour une maison qu’ils ont lutté avec d’énormes problèmes de légitimité et de la dignité.

La légitimité est comme la chanson, « je sais à qui Dieu dit : je suis, ce qu’il dit que je suis, où, dit-il, je suis à, je sais qui je suis “de josianne. Il est ignorant de ces longues années de sans-abri et croyant au lieu de cela, que Jésus Christ est votre porte « Welcome Home » de Dieu, enjambant le seuil du péché et de la douleur et d’atteindre pour respectueux amour en profondeur de votre père.

Malheureusement, beaucoup d’entre nous combat amers éclats de voix de rejet alors même que nous essayons d’accepter l’amour de notre Father.Though nous pouvons entrer dans relation avec Jésus, beaucoup de croyants n’est pas en mesure de réellement accepter la nouvelle réalité du Pacte comme enfants de Dieu. Au lieu de cela, impossible de faire confiance à nos documents d’adoption de sang-scellé, nous essayons de force Dieu de nous bénir nos tentatives dur essayer, nos bonnes œuvres incessants, de semer des graines amères d’autosatisfaction ou légalisme religieux et manquant de la grâce. Lorsque nous refusons notre position comme un fils adopté de Dieu en Jésus Christ, nous manquons alors la liberté de Dieu par notre refus de lui faire confiance à sa parole.

Paul fit naufrage quand les Galates cru faux docteurs qui a insisté pour que la circoncision était obligatoire pour le salut. Paul était affligé ses amis bien-aimés raté la grâce de l’Évangile et choisissaient la circoncision comme leur signe d’être accepté par Dieu. Avec agonie, il a lancé un assaut complet contre les mensonges qu’autre chose était nécessaire pour accéder à Dieu que le Christ. Comme un père qui s’empare d’un jeune enfant avant qu’il trébuche, Paul atteint dur pour l’église de nous convaincre que tout ce que nous sommes rachetés par Christ devant le Dieu vivant, qui, glorieusement, est devenu notre père pour toujours :

Mais quand la plénitude du temps était venu, Dieu a envoyé son fils, né d’une femme, née sous la Loi, de racheter ceux qui étaient sous la Loi, que nous reçussions l’adoption comme fils. Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé l’esprit de son fils dans vos coeurs, criant, « Abba, père ! » C’est pourquoi vous n’êtes plus un esclave, mais un fils et si un fils, puis un héritier de Dieu à travers Christ. Mais, en effet, lorsque vous ne saviez pas Dieu, vous sert ensuite ceux qui, par nature, ne sont pas des dieux. Mais maintenant après avoir connu Dieu, ou plutôt sont connus de Dieu, comment se fait-il que vous réactivez les éléments faibles et misérables, à qui vous désirez encore être dans la servitude ? [i]

Paul comprit comment asservit le faux Dieu d’essayer plus fort. Il avait travaillé au titre de la tromperie du légalisme et persécutés bien-aimée du Seigneur avec l’intention assoiffés de sang ; il connaissait trop bien les chaînes qui eux-mêmes ont été convenable que les Galates. Tout comme l’amour est venu et arrêté Paul dans sa quête aveugle, alors que Paul a exhorté les Galates se rappeler la gloire tenue eux, qu’ils sont en effet des héritiers de Dieu à travers Christ, dûment validé par le sceau de la promesse, qui est le Saint-Esprit donné à tous ceux qui croiraient en Jésus Christ.

Paul a imploré les Galates d’embrasser pleinement la vérité de l’Évangile et de vivre comme des fils, pas des esclaves. Broken hearted par la déception, la mort et la persécution, l’église n’aurait pas de transition à la liberté que Christ a acheté. Paul a supplié ses amis aveugles à revoir :

Support rapide par conséquent dans la liberté par laquelle Christ nous a fait gratuitement et ne pas être emmêlent à nouveau avec un joug de la servitude. En effet j’ai, Paul, vous dire que si vous être circoncis, Christ bénéficierez vous rien. Et je témoigne encore une fois à tout homme circoncis devient qu’il est un débiteur à observer la Loi entière. Vous avez deviennent séparés du Christ, toi qui tentent de se justifier par la Loi ; vous sont tombés en disgrâce. Pour nous par l’esprit attendre avec impatience de l’espérance de la justice par la foi. Pour en Jésus Christ ni la circoncision ni l’incirconcision a recours à quelque chose, mais la foi agissant par l’amour. Vous a bien fonctionné. Qui vous a empêché de l’obéissance à la vérité ? Cette persuasion ne vient pas de celui qui vous appelle. [ii]

De ce lieu d’autorité et de la vérité de celui qui a vécu comme un fils de Dieu en Jésus Christ, Paul réprimandé la perversion de l’Evangile, comme il le déclarait « cette persuasion ne vient pas de celui qui vous appelle. » Paul s’est reposé dans le rachat de la Croix, qui a terminé le travail de Jésus Christ, le sang de l’agneau sans tache qui expiait pour tous et tous les péchés du monde. Pressé de Paul aux Galates de tourner et d’accepter Christ de débordement grâce, de reconnaître le fruit des « enseignants » qui a amené la théologie de la circoncision faux comme il a jeté vers le bas de l’épreuve de vérité pour le vrai christianisme : Regardez la marche de l’amour. « Pour tous, la Loi est accomplie en un mot, même en cela : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. », mendier de l’église à regarder la marche sans amour des enseignants légalistes qui ajoutent des charges supplémentaires, quand aucun n’ont été tenues par Dieu lui-même. [iii]

Paul exhorte tous à être dirigée par l’Esprit Saint, le tuteur merveilleux pour la vie comme un fils. La vie axée sur l’esprit tuera les mensonges de la chair qui ne peut pas accepter la parole de Dieu comme true. L’esprit est la clé pour la transition d’esclaves à fils :

Marcher selon l’esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Pour les désirs de la chair contre l’esprit et l’esprit contre la chair ; et ils sont à l’encontre de l’autre, afin que vous ne faites pas les choses que vous désirez. Mais si vous êtes conduits par l’esprit, vous n’êtes pas en vertu de la Loi.

Maintenant, les œuvres de la chair sont évidentes, qui sont : adultère, fornication, impureté, obscénité, idolâtrie, sorcellerie, Haines, querelles, jalousies, explosions de colère, des ambitions égoïstes, les dissensions, les hérésies, envie, meurtres, ivresse, fêtes et similaires ; dont je dis vous avance, comme je vous disais aussi dans le temps passé, que ceux qui pratiquent de telles choses n’hériteront pas le Royaume de Dieu.

Mais le fruit de l’esprit est amour, joie, paix, patience, bonté, bonté, fidélité, douceur, maîtrise de soi. Il n’y a aucune loi contre ces. Et ceux qui sont en Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons dans l’esprit, marchons aussi à dans l’esprit. [iv]

Paul a offert l’amour de Dieu comme maître clé qui ouvre toutes les portes, déverrouille les chaînes de la tromperie, nous inaugure dans la vraie liberté. Si nous sommes amenés par ta chair, notre raison, la logique, émotion ou réalités passées avant Jésus Christ, nous seront garder la main coupable dans les placards, refusant la grâce du Christ. Faire confiance à son amour. Cesser de vivre en tant qu’orphelins affamés au Palais de Dieu.

Bien que nous sommes tous pleinement adopté par Dieu tout-puissant, malheureusement, nous pouvons chacun rester complètement orphelins dans l’esclavage de notre incrédulité. Petite merveille cette lettre est si passionnée. Paul veut que l’église de marcher la vie glorieuse comme fils du père que nous puissions hériter et puis avance son Royaume sur la terre comme au ciel. Seuls les vrais fils vont transformer ce monde avec la puissance de l’Évangile. Avez-vous accepté votre statut incroyable comme l’un des enfants de Dieu ? Vous connaissez les père a pour vous des plans ? Êtes vous prêt à faire confiance à son grand amour cette journée ?

Prions : Ô Père, je vous remercie pour l’adoption de nous, pour nous choisir comme vos enfants ! Esprit Saint, nous conduire dans la plénitude de cette liberté et nous aider à vivre une vie glorieuse abondante avec le fruit de votre esprit. Seigneur Jésus, pouvons nous jamais détourner la liberté que vous avez acheté pour nous sur cette croix sanglante brutale. Nous avons choisi ce jour pour la confiance dans la plénitude de ton Evangile et crier notre thanksgiving avec tous nos coeurs pour vous aujourd’hui ! Amen.

 Lecture Galates de cette semaine

Lecture Ephésiens la semaine prochaine


Question de l’étude : Cette semaine, que vous priez, chaque jour, demandez la père juste une question : Papa, ce que vous aimez à propos de moi ? Journal, prier, enregistrer, peindre, danser, chanter ses réponses ! Que vous construisez l’intimité avec le père, il s’alignera votre relation avec lui par l’esprit. C’est en fait un défi de jour 30. Si vous pouvez passer 30 jours d’apprendre à connaître le plus grand plaisir de celui qui vous a créés, votre vie va être changée pour toujours.

[i] Galates 4:4-9, LSG.

[ii] Galates 5 : 1-8, LSG.

[iii] Galates 05:14, LSG.

[iv] Galates 5 : 16-25 LSG.