Love Came Down with Suddenlies/L’amour arrive soudain

Luke 13:11-13 And behold, there was a woman who had a spirit of infirmity eighteen years, and was bent over and could in no way raise herself up.  But when Jesus saw her, He called her to Him and said to her, “Woman you are loosed from your infirmity.”  And he laid hands on her, and immediately she was made straight, and glorified God2013-10-15-11-07-15

Luke 19:2 – 6 Now behold, there was a man named Zacchaeus who was a chief tax collector, and he was rich.  And he sought to see who Jesus was, but could not, for he was of short stature.  So he ran ahead and climbed up into a sycamore tree to see Him, for He was going to pass that way.  And when Jesus came to the place, He looked up and saw him, and said to him, “Zacchaeus, make haste and come down, for today I must stay at your house.”  So he made haste and came down, and He received Him joyfully.

Life is full of surprises.  For anyone who has gone through trauma or trials, sudden relief can be shocking.  After the launch of our agriculture business, two years in, we were in desperate financial straits. Prayers of  “Please God, help us” filled our devotional life. We could not avoid the massive business debt which was crushing us.  Sick at heart, reeling from disappointment and often blaming each other, Paul and I kept moving forward, believing God to bring us through, striving desperately to manage an impossible solution until His help came.

Like Zacchaeus, we would have climbed anything to find relief. We searched for our Deliverer even as we slogged through piles of bills and searched for work. The pressing needs of our young family and the heartbreak of a business in the red broke hard into our lives, rough trouble crashing with waves of shame, crushing our marriage, stealing our joy.

A few years later, our finances changed overnight. My husband received an inheritance, which was suddenly loosed with an unexpected sale of property.  As we absorbed the news, astonished, we gathered our kids into the kitchen to celebrate.  While the children jumped and shouted thanks to Father, it was Paul and I who breathed deep sighs of worship, amazingly free from a prison we couldn’t evade.

Here in Luke’s gospel are two accounts of two children of Abraham freed suddenly from a problem they couldn’t possibly fix. Their stories are similar and teach us a lot about the Christ who heals.

First, both the woman and Zaccheus found a way to Jesus.

The unnamed woman attended synagogue despite the looks of scorn she would have endured for coming to God when “He obviously didn’t care!”for she had laboured with her infirmity for eighteen years.

Zacchaeus climbed a tree to see Jesus, not exactly something you would see the average millionaire attempt.  This man was Mr. Important.  Rome had conferred great power to this weasel.  He had paid thugs to enforce his tax collections and mercy was not a tax collector’s modus operandi.  Mr Big, actually Mr. Small because of his height,  was not the kind of guy you would expect to hike up his shorts and strain to climb up into a tree. Yet Zaccheus was desperate for Jesus. His scrambling up the tree proved that the man needed something more than the money he had accrued.

Second, Jesus saw both and discerned their need.  It says in the Greek text, “He saw,discerned, understood her need”.  Jesus saw the woman in the crowded synagogue.  Jesus looked right up at Zaccheaus in that tree. The Master arrived to ton with great intention and delight to set free a man despised, yet desperate for Christ.

When Jesus entered town, all of life changed.  As the Healer touched the woman, immediately, she became straight. No more head bent down, staring at dirt roads and straining to do life.  No more shame at her infliction, pain night and day, wondering why and how and when the trial would end. Jesus stepped into her situation and suddenly, she was healed.

Both of them laboured under the crushing weight of public contempt.

When Jesus invited Himself to Zacchaeus’ house, He promptly restored honor to a man who was shunned by all.  The people, many whom had been ripped off or bullied by Zaccheaus, loudly protested.

When Jesus healed the woman before her entire community, the synagogue ruler rebuked her and Jesus both for breaking the sabbath, as cold to her plight, the rabbi rebuked Jesus for invading his turf with a power demonstration.

Both responded to Jesus with worship and shifted forward.  When the woman was suddenly loosed from her infirmity, she boldly worshiped God before her whole town, something she had been blocked from doing for eighteen long years.  When Zacchaeus was restored to his God, he publicly vowed to restore all wrongs and give half of his income to the poor. I bet that party at his house was one amazing event!

The two were changed forever and responded to Jesus with great joy.

Both were rejected by their community but called children of God by Jesus.

In the eyes of the synagogue leaders’, this “cursed” woman wasn’t worth their time or healing.  Jesus disagreed.

In the eyes of the Jewish people, Zacchaeus was the worst of all Jews, a traitor who profited from his merchant relationship with the Roman oppressors.  Again, Jesus disagreed.

Jesus reminds us of one clear truth:  both Zacchaeus and the woman were God’s children, declared by Christ as “a daughter of Abraham” and “a son of Abraham”. Their sin, their pains, their problems, none of this erased their true identity in the eyes of God.

Healing flows from a merciful God to whomever He pleases. Both the woman and Zaccheaus expected God’s mercy  and both found the healing they needed.

Neither Paul or I or this woman or Zaccheaus earned our suddenly. None could claim to be righteous or holy in these stories. All who were healed were deeply loved by a deeply loving God.

 

Rainbow and FireLet’s Pray: Lord Jesus, we give you our my aching prayers, all those tear-stained dreams and hopes that have been hiding deep in our hearts and we tell You again, we will boldly climb the proverbial tree, and push our way into any place where You are, because we expect Your suddenlies. Holy Spirit, please help us to give over all our grubby criticisms and judgments and resentments when you bless or heal those around us that we didn’t expect as likely candidates.  Forgive us for our hardhearted stupidity in thinking anyone is beyond Your touch, Your love and Your restoration, including us!  May we rejoice when those around us are restored by You, Father.  May we celebrate You Lord, when our suddenlies come to our town.  In Your Name we pray, Jesus.  Amen.

This Week’s Reading:  Luke 15 – 24

Next Week’s Reading:  John 1-15

Study Questions:

Perhaps, from these stories, we find ourselves.

  1.  Are we the critics, asking God why He would heal them and not us?
  2. Are we the one bent over, sick of looking at dirt, and hoping today is the day or the man clinging to branches, heartsick and desperate for Jesus?
  3. Perhaps our wounds, like Zaccheus, are private and on the outside, we present as a success story, but the ache within shouts a different label.
  4. Perhaps we are the crowd, rejoicing at the miracles and wondering who this Jesus really is, content to watch, but not willing to climb a tree or stand before the crowd to get what we really need from the Saviour.
  5. Where do you see yourself in these stories and what is the Holy Spirit teaching you about healing, suddenlies and the mercy of God?

Francais Ici!

Luc 13: 11-13 Et voici, il y avait une femme qui avait un esprit d’infirmité dix-huit ans, et a été repliées et pourraient soulever en aucun cas elle-même vers le haut. Mais quand Jésus la vit, Il l’appela à lui et lui dit: «Femme vous êtes déliée de ton infirmité.” Et il posa la main sur elle, et aussitôt elle se redressa, et glorifia God.

Luc 19: 2 – 6 Or, voici, il y avait un homme nommé Zachée qui était un collecteur d’impôts en chef, et il était riche. Et il cherchait à voir qui était Jésus, mais ne pouvait pas, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et monta sur un sycomore pour le voir, car il allait passer par là. Et quand Jésus est venu à l’endroit, il leva les yeux et le vit, et lui dit: «Zachée, hâte-toi de descendre, car aujourd’hui je dois rester à la maison.” Alors, il se hâta et il est descendu, et il a reçu Lui avec joie.

2013-10-20 17.18.33
La vie est pleine de surprises. Pour toute personne qui a vécu un traumatisme ou d’essais, le soulagement soudain peut être choquant. Après le lancement de notre activité agricole, deux ans, nous étions dans une situation financière désespérée. Prières de “S’il vous plaît Dieu, aidez-nous” rempli notre vie de dévotion. Nous ne pouvions pas éviter la dette de l’entreprise massive qui nous écrasait. Malade à cœur, sous le choc de la déception et souvent blâmer les uns les autres, Paul et moi avons continué à avancer, croyant que Dieu nous mènera à travers, cherchant désespérément à gérer une solution impossible jusqu’à ce que son aide est venue.

Comme Zachée, nous aurions grimpé quoi que ce soit pour trouver un soulagement. Nous avons cherché notre Libérateur même que nous slogged dans des piles de factures et la recherche de travail. Les besoins pressants de notre jeune famille et le déchirement d’une entreprise dans le rouge cassé dur dans nos vies, la difficulté rugueuse écraser avec des vagues de honte, écrasant notre mariage, voler notre joie.

Quelques années plus tard, nos finances changé du jour au lendemain. Mon mari a reçu un héritage, qui a été soudainement déliée avec une vente inattendue de la propriété. Comme nous avons absorbé les nouvelles, étonné, nous avons rassemblé nos enfants dans la cuisine pour célébrer. Pendant que les enfants ont sauté et crié grâce au Père, ce fut Paul et moi qui souffla profonds soupirs de culte, étonnamment libre d’une prison, nous ne pouvions pas échapper.

Ici, dans l’évangile de Luc sont deux comptes de deux enfants d’Abraham libérés soudainement d’un problème qu’ils ne pouvaient résoudre. Leurs histoires sont similaires et nous apprennent beaucoup de choses sur le Christ qui guérit.

Tout d’abord, la femme et Zachée trouvé un moyen de Jésus.

La femme anonyme a assisté à la synagogue, malgré les regards de mépris qu’elle aurait enduré pour arriver à Dieu quand “Il est évident qu’il ne se souciait pas!” Car elle avait travaillé avec son infirmité depuis dix-huit ans.

Zachée grimpé dans un arbre pour voir Jésus, pas exactement quelque chose que vous verriez la tentative de millionnaire moyenne. Cet homme était M. Important. Rome avait conféré une grande puissance à cette belette. Il avait payé des voyous pour faire respecter ses collections d’impôts et de la miséricorde était pas le mode de fonctionnement d’un collecteur d’impôts. Mr Big, en fait M. Small en raison de sa taille, ne fut pas le genre de gars que vous attendez à escalader son short et un effort pour grimper dans un arbre. Pourtant, Zachée était désespérée pour Jésus. Son brouillage l’arbre a prouvé que l’homme avait besoin quelque chose de plus que l’argent qu’il avait courus.

Deuxièmement, Jésus a vu les deux et discerner leur besoin. Il est dit dans le texte grec, “Il a vu, discerné, compris son besoin”. Jésus a vu la femme dans la synagogue bondée. Jésus leva les yeux jusqu’à à Zachée dans cet arbre. Le Maître est arrivé à ton avec une grande intention et la joie de libérer un homme méprisé, mais désespérée pour le Christ.

Lorsque Jésus est entré dans la ville, toute la vie a changé. Comme le Guérisseur a touché la femme, immédiatement, elle est devenue droite. Pas plus tête baissée, regardant les chemins de terre et de forcer à faire la vie. Pas plus de honte à son infliction, la nuit de la douleur et le jour, se demandant pourquoi et comment et quand le procès se terminerait. Jésus entra dans sa situation et tout à coup, elle a été guérie.

Tous deux travaillèrent sous le poids écrasant de mépris public.

Lorsque Jésus lui-même invité à la maison de Zachée, Il rétablit rapidement l’honneur d’un homme qui a été évité par tous. Les personnes, dont beaucoup qui avaient été arrachés ou intimidés par Zaccheaus, bruyamment protesté.

Lorsque Jésus a guéri la femme avant toute sa communauté, le chef de la synagogue elle et Jésus à la fois réprimandé pour avoir enfreint le sabbat, le froid à son sort, le rabbin a réprimandé Jésus pour envahir son gazon avec une démonstration de puissance.

Tous deux ont répondu à Jésus avec le culte et déplacé vers l’avant. Lorsque la femme a été soudainement relâché de son infirmité, elle adorait Dieu hardiment devant toute sa ville, quelque chose qu’elle avait été bloqué de faire depuis dix-huit ans. Lorsque Zachée a été restauré à son Dieu, il a juré publiquement de rétablir tous les torts et donner la moitié de ses revenus aux pauvres. Je parie que ce parti dans sa maison a été un événement extraordinaire!

Les deux ont été changés à jamais et a répondu à Jésus avec une grande joie.

Les deux ont été rejetées par leur communauté, mais appelés enfants de Dieu par Jésus.

Dans les yeux des dirigeants de la synagogue », cette femme” maudit “ne valait pas leur temps ou de guérison. Jésus était en désaccord.

Aux yeux du peuple juif, Zachée était le pire de tous les Juifs, un traître qui a profité de sa relation marchande avec les oppresseurs romains. Encore une fois, Jésus a exprimé son désaccord.

Jésus nous rappelle une vérité claire: les deux Zachée et la femme étaient des enfants de Dieu, déclarés par le Christ comme “une fille d’Abraham» et «un fils d’Abraham”. Leur péché, leurs douleurs, leurs problèmes, rien de tout cela effacé leur véritable identité aux yeux de Dieu.

La guérison coule d’un Dieu miséricordieux à qui Il veut. La femme et Zaccheaus attend la miséricorde de Dieu et tous les deux ont trouvé la guérison dont ils avaient besoin.

Ni Paul ni moi ou cette femme ou Zaccheaus gagné notre coup. Personne ne pouvait prétendre être juste ou saint dans ces histoires. Tous ceux qui étaient guéris ont été profondément aimé par un profond amour de Dieu.

Prions: Seigneur Jésus, nous vous donnons nos mes prières endoloris, tous ces rêves et les espoirs larmes colorées qui ont été cachés au fond de nos coeurs et nous vous disons à nouveau, nous allons hardiment grimper à l’arbre proverbiale, et pousser notre chemin dans toute endroit où vous êtes, parce que nous attendons vos soudains. Saint-Esprit, s’il vous plaît nous aider à livrer toutes nos critiques et les jugements crasseux et ressentiments quand vous bénir ou guérir ceux qui nous entourent que nous ne nous attendions pas candidats probables. Pardonnez-nous pour notre stupidité cœur dur de penser tout le monde est au-delà de votre contact, votre amour et votre restauration, y compris nous! Pouvons-nous nous réjouir quand ceux qui nous entourent sont restaurés par Toi, Père. Pouvons-nous célébrer Vous Seigneur, quand nos soudains viennent à notre ville. Votre nom nous prions, Jésus. Amen.

Rainbow over BowmanvilleLa lecture de cette semaine: Luc 15-24

Reading Semaine suivante: John 1-15

Questions d’étude:

Peut-être, à partir de ces histoires, nous nous trouvons.

Sommes-nous les critiques, demandant à Dieu pourquoi Il les guérir et pas nous?
Sommes-nous une courbé, malade de regarder la saleté, et en espérant aujourd’hui est le jour ou l’homme accroché à des branches, heartsick et désespéré pour Jésus?
Peut-être que nos blessures, comme Zachée, sont privés et à l’extérieur, nous présentons comme une histoire de succès, mais la douleur des cris dans une étiquette différente.
Peut-être que nous sommes la foule, se réjouissant des miracles et se demandant qui ce Jésus est vraiment, le contenu à regarder, mais pas prêts à grimper sur un arbre ou se tenir debout devant la foule pour obtenir ce que nous avons vraiment besoin du Sauveur.
Où vous voyez-vous dans ces histoires et ce qui est le Saint-Esprit vous enseigner sur la guérison, soudains et la miséricorde de Dieu?