Love Came Down in Wisdom/L’amour arrive avec sagesse

crossAs a follower of Jesus Christ, when you find yourself facing trials of every size and variety, don’t be surprised. Since Adam & Eve said “yes” to desire and “no” to God, humanity has struggled. Christians are no exception but thankfully, our faith in trials reaps fruit found nowhere else. James, co-leader of the Church, lived in a season of unlimited outpouring by the Holy Spirit, marked by brutal persecution of believers as the gospel burned heavenly impact throughout the Roman world. The letter of James offers compassionate, straight shooting advice about suffering, direct from the heart of God.

James urges us to recognize the God-gains only trials accomplish. Certainly, suffering informs you how legit your faith is. Testing will firm up your constancy, especially if those trials do their perfect job. God uses everything in life to bring us to completeness(see Romans 8)as we endure and surrender to His hand.

Like a big brother who leans in close, James the apostle reflects when we are caught in trials we didn’t see coming or expect, most feel inadequate and confused. We need to reach up to God and ask for wisdom from the One Who gives fully to all who ask. With prayer, we cry out our pain and strain, knowing Whom we believe.

The problem is, trials in life make us hesitant about the goodness of a God Who allowed those problems to come our way. Asking for His help as we question His goodness is like steering headfirst into a tempest; we aren’t going to make much headway when we have forgotten the truth of our good God. With mercy, James explains how wisdom doesn’t even dent a double-minded person. This two-headed reach for God, a heart filled with faith with a mind full of doubt is a blind pursuit. Trials demolish the instability of worshiping God and ourselves, as we face the limitation of our life and reach for the love of our limitless God. As we endure proof-testing of our faith, we win intimacy with God, the Only One who can heal us from the inside out.b7689-2013198

James advises we resist blaming God for the temptations we face. God doesn’t tempt anyone. We bring ourselves to its front door by our own desires, “must have it now” lusts which drag us away from the love walk, reaping sin instead of holiness. Once consumed by sin, death is all that’s left. As believers, we must reckon the cost of our choices and refuse to budge from God’s truth.

God is determined to use any trial thrown at His kids as opportunity for growth. Testings bring forth the good fruit of steadiness and give perspective, keeping us from being dragged away by our lusts and desires. Father God gives us His wisdom to navigate rough seas with calm expectation, not double-minded fear. Overcoming is certain if we depend on our God who loves us to bring us through.

Every good gift, every gift of grace, comes from our Heavenly Father, whose Glory never budges, never fades. God has yet to change His mind about whom He has chosen to adopt as His own; it cost Him his Son on the cross to have us(see James 1: 1-18).

When messy life crashes into our Monday morning, James counsels us to be quick to hear, slow to speak and slow to rant. Quit raving about the injustice of the situation, we are advised. None of our outrage brings God’s righteousness. We need to shed the filth and the depravity of the mess to take hold with humble need of God’s Word.

Here’s the key, James exhorts: Live the word! Be an active participant of the Word working itself in you. The Word is designed for participants not spectators. If spend your life watching a sport, you may be an expert fan, but you never carry the ball down the field, no matter how passionately you love the game. Reading the Word but not living it, James writes, is like staring at the mirror, then once the mirror is gone, you don’t have a clue who you are, stumbling the streets looking for home. To become the excellent person God has designed, we must take the Word and live this new law of freedom before Him, one brave step at a time. (see James 1:19-27)

About a decade ago, our family experienced a great trial. Grief and shame overwhelmed me, as I struggled to make sense of a senseless situation. I kept reaching up, in desperate hope that Love would come down. He did.

2013-05-03 20.29.35Did the problem resolve? Sadly, no. Justice didn’t break down the door. Many relationships were crushed under the fury of the crisis. Loss was the predominant colour of that canvas.
Yet I grew. Our family grew. My faith was redefined in deeper colours. God was no longer an idea; He was my certain reality, my every day lifeline, my only strength.

That is what trials do. They deepen your faith. They teach you how to work the Word. They help you to love as you have been loved and God always makes good from them.

Let’s pray: Lord Jesus, may our encounter with You, the Word of truth, bring us forward into action. Where we have ranted and railed against injustice, Lord, we confess how vain and ineffective these ramblings have been. Now we ask humbly, Lord Jesus, that Your Word would be active and mighty in our lives. Thank You Father, that the holy fruit of our trials is a steady walk with You. Father God, we thank You that You make all things work according to good for those who love You and are called to Your holy purpose. Holy Spirit, come teach us how to live this Word by Your grace. May we change the world forever by our love walk in, through and with Jesus our Beloved King. May we never spectate, for You have called us to win HUGE for Your Glory. Amen.

Reading This Week: James, 1 & 2 Peter

Reading Next Week: 1,2,3 John

Study Questions:

1. What is your default when trials come? Do you pout, wail, pray or walk away?
2. Which piece of James’ counsel are you currently using?
3. Do you trust God when you are in trials? How about after the trial?
4. Why is working the Word critical to growth? How are you doing this?
5. Where does the Holy Spirit come into this whole pursuit of growth for you?

2015-04-03 10.09.31En tant que disciple de Jésus-Christ, lorsque vous vous trouvez face à des épreuves de toutes les tailles et la variété, ne soyez pas surpris. Depuis Adam & Eve dit “oui” au désir et “non” à Dieu, l’humanité a lutté. Les chrétiens ne font pas exception, mais heureusement, notre foi dans les épreuves récolte des fruits qu’on ne trouve nulle part ailleurs. James, co-leader de l’Église, a vécu dans une saison de l’effusion illimitée par le Saint-Esprit, marquée par la persécution brutale des croyants que l’évangile a brûlé l’impact céleste dans tout le monde romain. La lettre de Jacques offre des conseils de compassion et de réflexion directe sur la souffrance, directement du cœur de Dieu.

James nous exhorte à reconnaître que Dieu ne gagne que des épreuves. Certes, la souffrance vous informe de la légitimité de votre foi. Testing va renforcer votre constance, surtout si ces essais font leur travail parfait. Dieu utilise tout dans la vie pour nous amener à l’intégralité (voir Romains 8) que nous endurer et se rendre à sa main.

Comme un grand frère qui s’appuie de près, James l’apôtre reflète quand nous sommes pris dans des épreuves que nous n’avons pas vu venir ou attendre, la plupart se sentent insuffisants et confus. Nous devons atteindre Dieu et demander la sagesse de Celui qui donne pleinement à tous ceux qui demandent. Avec la prière, nous crions notre douleur et notre tension, sachant qui nous croyons.

ID-100361655Le problème est que les épreuves dans la vie nous rendent hésitants au sujet de la bonté d’un Dieu qui a laissé ces problèmes venir notre manière. Demander son aide quand nous interrogeons Sa bonté, c’est comme se diriger la tête dans une tempête; Nous n’allons pas faire beaucoup de progrès quand nous aurons oublié la vérité de notre bon Dieu. Avec pitié, James explique comment la sagesse ne désagrège même pas une personne à double esprit. Cette portée à deux têtes pour Dieu, un cœur rempli de foi avec un esprit plein de doute est une poursuite aveugle. Les épreuves démolissent l’instabilité de l’adoration de Dieu et de nous-mêmes, alors que nous faisons face à la limitation de notre vie et atteignons l’amour de notre Dieu illimité. Alors que nous subissons l’épreuve de notre foi, nous gagnons l’intimité avec Dieu, le Seul qui peut nous guérir de l’intérieur.

James conseille que nous résistons à blâmer Dieu pour les tentations que nous faisons face. Dieu ne tente personne. Nous nous mettons à sa porte d’entrée par nos propres désirs, “devons l’avoir maintenant” les convoitises qui nous arrachent loin de la marche d’amour, moissonnant le péché au lieu de la sainteté. Une fois consommé par le péché, la mort est tout ce qui reste. En tant que croyants, nous devons compter le coût de nos choix et refuser de bouger de la vérité de Dieu.

Dieu est déterminé à utiliser tout procès jeté à ses enfants comme une occasion de croissance. Les épreuves apportent le bon fruit de la constance et donnent la perspective, nous empêchant d’être entraînés loin par nos convoitises et désirs. Père Dieu nous donne sa sagesse pour naviguer dans les mers agitées avec une attente calme, pas une peur à double sens. Le surmonter est certain si nous dépendons de notre Dieu qui nous aime pour nous faire passer.

Tout bon don, tout don de grâce vient de notre Père céleste, dont la Gloire ne bouge jamais, ne s’efface jamais. Dieu n’a pas encore changé son esprit de celui qu’il a choisi d’adopter comme le sien; Il lui a coûté son Fils sur la croix pour nous avoir (voir Jacques 1: 1-18).
Quand la vie en désordre s’écrase dans notre lundi matin, James nous conseille d’être rapide à entendre, lent à parler et lent à rant. Quit délire sur l’injustice de la situation, nous sont conseillé. Aucun de notre outrage n’apporte la justice de Dieu. Nous avons besoin de jeter la saleté et la dépravation de la gâchis pour prendre possession avec humble besoin de la Parole de Dieu.

paul the famerVoici la clé, James exhorte: vivez le mot! Soyez un participant actif de la Parole qui travaille en vous. La Parole est conçue pour les participants et non pas pour les spectateurs. Si vous passez votre vie à regarder un sport, vous pouvez être un fan expert, mais vous ne portez jamais le ballon sur le terrain, peu importe comment passionément vous aimez le jeu. Lire la Parole, mais ne pas vivre, écrit James, c’est comme regarder le miroir, puis une fois que le miroir est parti, vous n’avez pas la moindre idée de qui vous êtes, trébuchant dans les rues à la recherche de la maison. Pour devenir l’excellente personne que Dieu a conçue, nous devons prendre la Parole et vivre cette nouvelle loi de la liberté devant Lui, un pas courageux à la fois. (Voir Jacques 1: 19-27)

Il y a une dizaine d’années, notre famille a connu une grande épreuve. Le deuil et la honte m’ont accablé, alors que je luttais pour comprendre une situation insensée. Je ne cessais d’atteindre, dans l’espoir désespéré que l’amour descendrait. Il a fait.

Le problème s’est-il résolu? Malheureusement non. La justice n’a pas cassé la porte. Beaucoup de relations ont été écrasées sous la fureur de la crise. La perte était la couleur prédominante de cette toile.

Pourtant je grandis. Notre famille a grandi. Ma foi a été redéfinie dans des couleurs plus profondes. Dieu n’était plus une idée; Il était ma réalité certaine, mon quotidien de vie, ma seule force.

OAK TREEC’est ce que font les essais. Ils approfondissent votre foi. Ils vous enseignent comment travailler la Parole. Ils vous aident à aimer comme vous avez été aimé et Dieu fait toujours bon d’eux.

Prions: Seigneur Jésus, que notre rencontre avec Toi, la Parole de vérité, nous amène en action. Où nous avons dénigré et raillé contre l’injustice, Seigneur, nous confessons combien vains et inefficaces ces béliers ont été. Maintenant, nous demandons humblement, Seigneur Jésus, que Ta Parole soit active et puissante dans nos vies. Merci Père, que le fruit sacré de nos épreuves marche avec vous. Père Dieu, nous vous remercions de faire que toutes les choses fonctionnent selon le bien pour ceux qui vous aiment et sont appelées à votre sainte intention. Esprit Saint, viens nous enseigner comment vivre cette Parole par Ta grâce. Puissions-nous changer le monde pour toujours par notre amour marcher dedans, par et avec Jésus notre Roi Bien-Aimé. Puissions-nous jamais spectate, car Tu nous as appelés à gagner GRANDE pour Ta Gloire. Amen.

Lecture cette semaine: James, 1 & 2 Peter

Lecture la semaine suivante: 1,2,3 John

Questions:

1. Quel est votre défaut lors des procès? Faites-vous la moue, gémissez-vous, priez ou partez-vous?

2. Quel est le conseil de James que vous utilisez actuellement?

3. Avez-vous confiance en Dieu lorsque vous êtes dans les procès? Qu’en est-il après le procès?

4.Pourquoi le travail du mot est-il essentiel à la croissance? Comment faites – vous cela?

5. Où le Saint-Esprit entre dans cette poursuite entière de la croissance pour vous?